Mali : le pouvoir militaire annonce un report du referendum constutionnel

Le pouvoir militaire au Mali annonce ce 10 mars le report du référendum constitutionnel prévu le 19. Il assure qu’il respectera ses engagements quant à un retour des civils à la tête du pays en 2024.

“La date du référendum prévu le 19 mars 2023 (…) connaîtra un léger report”, déclare dans un communiqué lu devant la presse le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement. Ce référendum est la première étape censée être validée par le vote sur la voie d’élections en février 2024 et d’un retour des civils au pouvoir.

La transition justifie ce report par l’installation des représentations de l’organe de gestion des élections dans toutes les régions du pays et par la volonté de vulgariser le projet de nouvelle Constitution.

“La nouvelle date du référendum sera fixée, après concertation avec l’autorité indépendante de gestion des élections et l’ensemble des acteurs du processus électoral”, ajoute le communiqué.

Cette Constitution est un élément clé du vaste chantier de réformes invoqué par les militaires pour justifier de continuer à diriger jusqu’en 2024 ce pays confronté à la propagation jihadiste et à une profonde crise multiforme.

TV5 Monde Afrique