Tchad : La Direction Générale de la Police nationale reçoit cinq véhicules du gouvernement japonais

Ce lundi 20 mai, le Ministère de la Sécurité Publique et de l’Immigration a reçu cinq (5) véhicules de marque Nissan NAVARA, à la Direction Générale de la Police Nationale. C’est un don du gouvernement Japonais.

Ces équipements qui font partie d’un lot de plusieurs matériels, visent à renforcer la capacité de la police dans sa mission d’assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens.

C’est un coût global de 155.000.000 FCFA.

Sécurité : Le Président appelle les forces de Défense et de Sécurité à plus de vigilance

Le Président de Transition, Président de la République, Chef de l’État, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a dirigé cet après-midi, une réunion consacrée à la sécurité. Le Premier Ministre de Transition, Dr Succès Masra, quelques membres du Gouvernement, les responsables des grandes formations militaires et les proches collaborateurs du Chef de l’Etat ont pris part à la rencontre qui doit déboucher sur des plans opérationnels pour élever le niveau de sécurité.

Il s’agit d’une session extraordinaire au cours de laquelle le Chef de l’État a ordonné une mobilisation exceptionnelle de tous les corps de sécurité à l’approche de la fête de fin de Ramadan et des prochaines étapes du processus électoral. La fête de fin de ramadan, cette année, est accompagnée par d’autres événements relevant du calendrier électoral. Des circonstances qui, du point de vu sécuritaire, sont des moments de grande vigilance.

A l’approche de ces échéances, le Chef de l’État, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a convoqué tous les responsables en charge du dispositif sécuritaire. Au cœur des discussions se trouvent les mesures à prendre pour assurer la sécurité des citoyens et leurs biens pendant cette période pleine d’enjeux.

Une évaluation de la situation sur le plan national a été faite. Des cas de vols, braquages et des conflits intercommunautaires dans quelques villes du Tchad menaçant la quiétude des citoyens par endroit ont été relevés. Une situation qui a amené le Président de Transition, au regard des enjeux à venir, à ordonner une mobilisation exceptionnelle de toutes les forces de défense et de sécurité intérieure. De ce fait, ces forces seront mises en alerte et des plans opérationnels seront rapidement élaborés et mis en exécution, informe le Ministre de la Sécurité publique et l’Immigration, M. Mahamat Charfadine Margui.

Le Chef de l’État Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a exhorté les responsables sécuritaires à redoubler d’efforts pour que la tranquillité, la quiétude et l’ordre public ne soient troublés d’aucune manière.

La traduction de ces hautes instructions du Président de la République devra se matérialiser par une mobilisation accrue, concertée et coordonnée ainsi qu’une présence accentuée dans les zones sensibles des forces de défense pour ce qui est des frontières et des forces de première et deuxième catégorie pour ce qui est de la sécurité intérieure.

Présidence de la République du Tchad

Tchad : Les ministres des armées lance le projet de désarmement

Ce samedi 30 mars, le Ministre des Armées, des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, Dago Yacouba, a procédé au lancement du projet “Vers un environnement Propice au Désarmement, Démobilisation et Réintégration des membres des mouvements politico-militaires au Tchad”.

Ce projet a pour objectif de contribuer à la consolidation de la paix et de la sécurité au Tchad.

Il est financé par le Fonds des Nations unies pour la Consolidation de la Paix et sera mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Tchad: l’arrestation de Ibrahim Hissein Bourma confirmée par les autorités

La disparition depuis trois jours de l’une des plus grandes fortunes du pays, Ibrahim Hissein Bourma, faisait grand bruit dans le pays. Finalement, le gouvernement a assuré samedi qu’il avait été arrêté sur ordre de la justice.

Un comité de soutien constitué très rapidement après sa disparition soutenait qu’il avait été enlevé à son domicile vers 2h30 dans la nuit de mercredi à jeudi, par des hommes en tenue militaires à bord de véhicules lourdement armés, pour des raisons politiques. Depuis, ils disaient craindre pour sa vie, en estimant qu’il a été victime de la déclaration de son frère Ousmane Hissein Bourma, qui avait annoncé deux jours plus tôt la création d’une nouvelle rébellion avec comme objectif de combattre le pouvoir de transition.

Mais les autorités s’étaient murés dans le silence jusqu’à hier dans la nuit lprsqu’elles ont finalement reconnu son arrestation. « Ce monsieur n’a pas été enlevé, il a été interpellé sous la supervision du procureur de la République, qui a diligenté une enquête sur la base de renseignements des services secrets qui avaient des informations sur des armes cachées chez lui », a assuré le porte-parole du gouvernement, Abdramane Koulamallah.

Ils auraient découvert chez lui notamment vingt-cinq fusils de guerre, un lance-roquettes, un véhicules blindés, un véhicule avec une arme lourde ou encore beaucoup d’argent liquide en dollars, précise-t-il.

Où est-ce qu’il est détenu ? Pourquoi une arrestation de nuit ? Abdremane Koulamallah renvoie à la justice pour tous ces détails.

À 35 ans, Ibrahim Hissein Bourma est l’ancien directeur des ventes de la Société des hydrocarbures du Tchad. Il est issu d’une des plus riches familles de Ndjamena et s’est construit au fil des années une immense fortune, grâce notamment à ses sociétés dans la construction, l’automobile ou encore l’habillement. Ses affaires avaient bénéficié, selon des observateurs, de ses liens avec le président défunt Idriss Déby Itno puisque leurs épouses sont sœurs.

Avec RFI

Tchad : Nomination à la force Mixte Tchad-Soudan

Par Décret N°0365/PT/PM/MAACVG/2024 du 26 mars 2024, les Officiers Généraux des Forces de Défense et de Sécurité dont les noms suivent sont nommés aux postes de responsabilité ci-après à l’Etat-Major Général des Armées:

FORCE MIXTE TCHAD-SOUDAN

● Officier Chargé des Opérations Adjoint: Général de Brigade SALEH TOM AHMAT ID: 07019626 en remplacement du Général MOUSSA SOUHUI TCHOSI, admis à la retraite.

● Deuxième Conseiller Chargé de Mission : Général de Brigade HAMID HAROUNE YAYA ID: 200001272, poste vacant.

Tchad : Le Président de Transition rend hommage aux militaires morts dans le Lac

Après la mort de 7 militaires tchadiens ce 25 mars 2024 dans la localité de Tchoukou Telia, province du Lac, le Président de Transition Général Mahamat Idriss Deby Itno leur rend hommage.

«7 militaires tchadiens ont trouvé la mort et plusieurs autres blessés ce 25 mars 2024, dans la localité de Tchoukou Telia, province du Lac. Leur véhicule a sauté sur une mine lors d’une patrouille menée par les Forces de Défense et de Sécurité. Je m’incline devant la mémoire de victimes tombées, présente mes sincères condoléances aux familles endeuillées et exprime mes vifs souhaits de prompt rétablissement aux blessés. La nation n’oubliera jamais le sacrifice suprême de nos vaillants soldats, » a écrit le Président de Transition via sa page Facebook.

Tchad : Le Ministre de la Défense participe à une réunion d’une importance capitale

Le Ministre tchadien des Armées, des Anciens combattants et des Victimes de guerre Dago Yacouba a participé aux côtés de ses frères ministres de la défense des pays contributeurs de troupes de la Force Multinationale Mixte (FMM) ce jeudi 14 mars 2024 à N’Djamena, à une réunion d’une importance capitale.

La réunion a pour objectif de discuter des progrès réalisés dans la lutte contre le terrorisme dans la région du lac Tchad et de renforcer la coopération entre les pays membres de la FMM.

Les ministres de la défense ont également discuté des moyens de soutenir les efforts de reconstruction et de développement dans la région.

cette réunion a été présidée par le ministère tchadien des Armées Dago Yacouba, par ailleurs président de la Commission du Bassin du Lac-Tchad (CBLT).

Portail de la Renaissance 

Tchad : Le RNDT-Le Réveil préoccupé par le climat socio-économique et sécuritaire dans le pays

C’est à travers un communiqué de presse fait par le Bureau Exécutif du parti. Dans ce communiqué de presse, le Bureau Exécutif du RNDT-Le Réveil déplore la cherté qui plombe déjà sérieusement le panier de la ménagère. À cela s’ajoute la rareté du carburant dû à ”l’incapacité” du Gouvernement à maîtriser le circuit de distribution. 

Le communiqué rappelle qu’au lieu de trouver une solution à cela, le Gouvernement fait une fuite en avant en augmentant les prix sans tenir compte de la précarité des populations.

Ensuite, le RNDT-Le Réveil attire l’attention du Gouvernement sur la persistance du phénomène d’enlèvement de personnes contre rançon. Il s’indigne surtout pour le récent cas d’enlèvement de deux(02) filles dans la Province du Mayo-Kebbi Ouest.

Enfin, le RNDT-Le Réveil interpelle le Gouvernement à créer un climat socio-économique favorable des conditions de vie de la population Tchadienne. Le Parti demande au Gouvernement de reconsidérer sa position des prix du carburant et de créer des conditions sécuritaires pouvant assurer la quiétude à toute la population.

Sécurité jeunesse : Le Journaliste Ahmat Adoum Moussa écrit au Président de Transition et au Premier ministre

LETTRE OUVERTE 

Messieurs,

C’est avec la casquette d’un citoyen à la fois frustré, déçu et inquiet pour l’avenir de son pays que je vous adresse cette lettre ouverte. En effet, L’insécurité et la justice constitueront les principaux objets de ma lettre comme mentionner ci-haut.

Les citoyens tchadiens sont quotidiennement agressés, assassinés sans que justice ne leur soit rendue équitablement et dans la transparence. Parce que dans la plus part des cas, ceux qui assassinent ou commettent des actes barbares, pensent être au dessus de la loi.

La justice a été toujours saisie dans plusieurs situations d’assassinats, d’agressions ou tout autre acte barbare. Malheureusement, les procès sont fermés dès leurs ouvertures, laissant donc les parents des victimes sans compassion avec une douleur profonde.

Les tchadiens se souviennent encore de l’affaire du viol de #Zouhoura, l’assassinat de #Champ de fil, du jeune #entrepreneur #Blaise, du jeune torturé et pendu sur un mur dans une maison privée, des #femmes #égorgées, du jeune décapité à Farcha et bien d’autres cas comme ceux-là, qui ont laissé un vide chacun dans son domaine, qui malheureusement n’ont pas obtenu justice.

Aujourd’hui encore la jeunesse tchadienne dans son ensemble pleure son Marius Allas-ra, parti à la fleur de l’âge, laissant un grand vide incompensable et Dieu seul sait s’il obtiendra justice.

Messieurs

Si la justice régulièrement saisie ne faisait pas pleinement et entièrement son travail, vers qui nous devons nous tourner pour obtenir justice si ce n’est qu’à vous deux. Ne permettez que pas l’histoire puisse écrire qu’à votre époque, un jeune a été assassiné sans que justice ne lui soit rendue, que des citoyens sont emprisonnés injustement parce qu’ils ont osé tenir tête à une personnalité influente.

Cette situation m’amène aussi à parler des conditions dans lesquelles sont détenues certaines personnes qui ont passé plus de deux ou trois ans à la Maison d’arrêt sans bénéficier d’aucun procès. Pendant que des citoyens pourrissent dans les cellules des différentes prisons, les criminels sont en libertés.

Vous formez le véritable duo qui pourra constituer une sorte de panacée pour les maux qui minent la société tchadienne si vous mettez en avant l’intérêt du pays et de son peuple. Saisissez cette chance qui vous offre la possibilité d’écrire l’une des pages la plus glorieuse de l’histoire de notre pays, en commençant d’abord par régler la question liée à la justice avant de se pencher sur les autres éléments comme la #cherté de vie, l’#électricité…. De cette façon, vous allez conquérir les cœurs de l’ensemble des tchadiens qui vous accorderont leur soutien sans faille.

Monsieur le Président et Monsieur le Premier Ministre, tout en espérant que ma lettre vous parvienne, la jeunesse tchadienne toute entière a son regard tourné vers vous et espère obtenir une justice équitable et une égalité de chance, pour un mieux être qu’elle n’a jamais eu dans ce pays.

Ahmat Adoum Moussa

Journaliste Engagé