Lac : un projet de soutien à l’éducation inclusive lancé à Bol

Les activités du projet de soutien a l’éducation inclusive dans le cadre du projet d’urgence DE renforcement de l’éducation et de l’alphabétisation au Tchad (PUREAT), ont été lancées ce 28 Mai 2024 à Bol.

Ce projet consiste à appuyer les élèves en situation de handicap dans les établissements publics des inspections departementales du Mamdi et Kaya.

C’est le Secrétaire Général de la Province du Lac, Gousso Cheick Boudou représentant le Gouverneur,qui a officié la cérémonie.

Social : l’association Women Forward Chad célèbre la journée internationale de l’hygiène menstruelle

La présidente de l’association Women Forward Chad Madina Gombo Abderaman accompagnée de son équipe a procédé ce mardi 28 mai 2024 à l’occasion de la Journée Internationale de l’Hygiène Menstruelle à une séance de sensibilisation des jeunes filles. 

Ce sont les élèves du lycée Collège d’Enseignement Général la Synergie au quartier Dembé 2 qui ont été sensibilisées sur la question de l’hygiène menstruelle. À travers cette séance de sensibilisation, des conseils sur la bonne pratique de l’hygiène menstruelle ont été prodigués à ces dernières dans le but d’assurer leur bien-être social.

Pour la présidente de l’association, cette action va dans le sens de la promotion de la santé des jeunes filles qui sont confrontées à la méconnaissance des pratiques d’hygiène menstruelle. Cette journée spéciale permettra à ces filles de pouvoir continuer dans leur environnement familial et social de prodiguer des conseils.

Pour clore la sensibilisation, cette action a été accompagnée par la distribution des kits d’hygiène menstruelle à 50 filles dudit établissement.

Lac : L’établissement “Le PALAIS des Génies”, Jardin d’enfants, clôture ses activités scolaires 

Le Palais des Genies ”, un établissement scolaire dans la ville de Bol, est créée dans le souci d’offrir une meilleure formation aux apprenants. Ce 25 mai, une cérémonie marquant la fin de l’année a été organisée en son sein et qui vu la participation des plusieurs personnalités de différents rangs notamment le représentant du délégué de l’Education Nationale, de l’Action Sociale, de la Femme et de l’Enfance puis les représentants de l’UNICEF Bol, de COOPI Bol et bien d’autres.

La fondatrice du jardin d’enfant “LE PALAIS DES GENIES” NDJERANE CAROLINE a souligné dans son allocution l’importance de l’éducation préscolaire et aussi a exhorté les parents à se mobiliser pour la formation de leur progéniture.

Le représentant du délégué de l’action Sociale a ajouté, que l’enfant qui reçoit une bonne éducation dès bas âgé cumule toutes les sagesses du monde et a invité les parents à s’inscrire leurs enfants au préscolaire.

Le représentant de COOPI, YOKORDJE DJEPIA NOËL, dans les même ordres idées a rappelé que s’il ya une chose qu’un père peut faire à l’enfant à l’âge de 3 a 4 ans, c’est certainement de l’inscrire dans des écoles où il ya préscolaire car à cet âge l’enfant dispose toutes les possibilités de compréhension.

Les parents des enfants ont témoigné et exprimé leurs sentiments de satisfaction à la fondatrice NDJERANE CAROLINE, pour ces efforts et le temps consacré pour la formation des cadres de demain.

Tchad : Liste complète des membres du gouvernement

Nommés par décret 002/PR/PM/2024, par le Président de la République, chef de l’État Mahamat Idriss Deby Itno et sur proposition du premier ministre Allah-Maye Halina, la liste des nouveaux membres du Gouvernement a été rendue officielle ce lundi 27 mai 2024.

Liste complète de l’équipe gouvernementale

1. Ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Tchadiens de l’étranger et de la coopération internationale, porte-parole du gouvernement : M. Abderaman Koulamallah

2. Ministre d’État, ministre de la Justice et des Droits humains, garde des Sceaux : M. Abderahim Breme Hamid

3. Ministre d’État, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation professionnelle : M. Tom Erdimi

4. Ministre d’État, ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation : M. Limane Mahamat

5. Ministre d’État, ministre de la Femme et de la Petite Enfance : Mme Amina Priscille Longoh

6. Ministre d’État, ministre des Finances, du Budget, de l’Économie et du Plan : M. Tahir Hamid Nguilin

7. Ministre de l’Éducation nationale et de la promotion civique : M. Mamadou Boukar Gana

8. Ministre de la Santé publique : Dr. Abdelmadjid Abderahim Mahamat

9. Ministre de l’Eau et de l’Énergie : M. Patalet Kanabe Marcelin

10. Ministre de l’Action sociale, de la solidarité et des affaires humanitaires : Mme Fatime Boukar Kossei

11. Ministre des Armées, des anciens combattants et des victimes de guerre : M. Issakha Maloua Djamous

12. Ministre de la Sécurité publique et de l’immigration : M. Mahamat Charfadine Margui

13. Ministre de l’Environnement, de la Pêche et du Développement durable : Dr. Idriss Saleh Bachar

14. Ministre des Infrastructures, des Enclavements et de l’Entretien routier : M. Aziz Mahamat Saleh

15. Ministre du Pétrole, des Mines et de la Géologie : Mme Ndolenodji Alix Naimbaï

16. Ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat : M. Assileck Mahamat Halata

17. Ministre de la Fonction publique et de la Concertation sociale : M. Abdoulaye Mbodou Mbami

18. Ministre des Communications, de l’Économie numérique et de la Digitalisation de l’administration : M. Boukar Michel

19. Ministre des Transports, de l’Aviation civile et de la Météorologie nationale : Mme Fatime Goukouni Weddeye

20. Ministre de l’Élevage et de la Production animale : M. Abderahim Awat

21. Ministre de la Production et de l’Industrialisation agricole : M. Keda Balla

22. Ministre du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat : M. Abakar Rozzi Teguil

23. Ministre de la Jeunesse et des Sports : M. Abakar Djarma

24. Ministre du Commerce et de l’Industrie : M. Guibolo Fanga Mathieu

25. Ministre secrétaire général du gouvernement, chargé de la promotion du bilinguisme et des relations avec les grandes institutions : Mme Ramatou Mahamat Outouin

26. Ministre délégué auprès des ministres des Affaires étrangères, chargé de l’intégration africaine et des Tchadiens de l’étranger : Mme Fatime Aldjine Garfa

27. Ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé de l’Économie et du Plan : Mme Fatime Haram Acyl

28. Secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur, à la Recherche scientifique et à la Formation professionnelle : M. Abakar Moussa Kallé

29. Secrétaire d’État à l’Administration du territoire, chargé de la Décentralisation : M. Ahmat Oumar

30. Secrétaire d’État aux Finances et Budgets : M. Ali Djada Kampar

31. Secrétaire d’État à l’Éducation nationale : M. Maïdé Hamid Louni

32. Secrétaire d’État à la Santé publique : Prof. Abderasakh Adoum Fouda

33. Secrétaire d’État aux Infrastructures, chargé de l’Entretien routier** : Mme Haoua Abdelkarim Ahmadaye

34. Secrétaire d’État au Pétrole, chargé des Mines et Géologie : M. Oumar Djimé Moussa

35. Secrétaire général adjoint du gouvernement : M. Saleh Bourma

Niger, Mali, Burkina, Tchad et Togo mènent des exercices militaires conjoints

Les armées du Niger, du Mali, du Burkina, qui forment l’Alliance des États du Sahel, ainsi que celles du Tchad et du Togo sont en train de réaliser des exercices militaires conjoints. Une première. 

Leurs soldats s’entraînent depuis le 20 mai dans l’ouest du Niger, près du Mali, afin, officiellement, de renforcer les capacités opérationnelles et la résilience de leurs forces armées.

Pour le ministère nigérien de la Défense, l’exercice se veut d’envergure nationale et comprend des manœuvres tactiques conjointes, des simulations d’opérations spéciales et des actions de coopération civilo-militaire visant à renforcer les liens entre les soldats et les populations locales.

En rassemblant cinq armées de la sous-région, il s’agit aussi officiellement de renforcer l’interopérabilité et la coopération entre les forces des pays participants, surtout ceux de l’Alliance des États du Sahel créée en septembre dernier, indique Niamey. L’exercice doit s’achever le 3 juin prochain.

Avec RFI

Religion : Dr Djangbeye Cyrus dédicace ses deux livres 

L’apôtre Djangbeye Cyrus a lancé officiellement ses deux livres intitulés “Donne-moi la montagne” et “L’identité restaurée” ce dimanche 26 mai 2024 au ministère des affaires étrangères de N’Djamena. L’objectif est de présenter ses deux œuvres au public.

Djangbeye Cyrus est un auteur de ces deux livres religieux. Il s’est inspiré des paroles bibliques pour les écrire.

“Donne-moi la montagne” est un livre qui parle de la promesse de Dieu. À travers cette œuvre, l’auteur amène le public à définir son rôle dans la société. Car selon lui, chacun a une promesse de la part de Dieu malheureusement lorsqu’il traverse des moments difficiles, il oublie Dieu.

«Nous vivons parfois des situations qui nous révoltent et nous oublions ce que Dieu nous a dit et nous attachons à l’existentiel qui peut être illusoire. Dans la bible, quand on parle de la montagne, cela veut dire la promesse de Dieu, » a-t-il expliqué.

“L’identité restaurée” quant à elle, est une œuvre qui fait partie des grandes doctrines sociales à savoir la sociologie, la psychologie, l’anthropologie et autres. Dans le deuxième chapitre du livre, l’auteur explique que l’Homme est l’image de Dieu, c’est-à-dire qu’il est son représentant sur la terre. Dans la page 18, il dit que si l’église a échoué, c’est parce que l’Homme a échoué.

«Cela veut dire que si l’on ne connait que des amertumes, c’est parce que nous ne connaissons pas notre vraie identité. C’est pour cette raison que les manipulations existent, » a-t-il souligné.

Musique : L’artiste Mr Nan annonce la sortie bientôt de son single “Médicament”

L’artiste chanteur Mr Nan annonce la sortie imminente du tout nouveau single intitulé “Médicament”. 

Ce titre afro love qui vient s’ajouter à la playlist de l’artiste, qui nous a fait vibrer au rythme de REDE est une véritable pépite, une réitération d’amour vis à vis de sa dulcinée, dont la présence et l’affection sont une source inépuisable de guérison et de réconfort.

“Médicament” est une ode à cette personne spéciale qui, par sa simple présence, apaise les douleurs et guérit les blessures du cœur. À travers ce mixage de la langue française et du dialectique posé sur une mélodie émouvante, Mr Nan exprime combien sa bien-aimée est essentielle dans sa vie, un véritable remède à toutes ses peines.

Ne manquez pas la sortie de “Médicament” qui promet d’apporter un peu de douceur à votre quotidien.

Restez connectés ce 27 Mai sur YouTube et les plateformes où vous pourrez découvrir ce nouveau bijou musical.

Tchad : Un nouveau gouvernement de récompense attendu

Quelques heures après sa nomination et prise de fonction, la formation du nouveau gouvernement du Premier ministre Allah-Maye Halina est toujours attendue. Le premier défi du tout premier chef du gouvernement demeure la formation de son équipe qui doit prendre en charge toutes les sensibilités et prenant en compte toutes les couches sociales.

Le Président de la République, lors de la cérémonie de son investiture le 23 mai passé l’avait hautement clamé : « Désormais je suis le Président du Tchad, le Président des Tchadiens de tous les horizons et de toutes les sensibilités. » La représentativité des Tchadiens de tous les bords est cependant impatiemment attendue.

Pour plusieurs observateurs de la scène politique tchadienne, le futur gouvernement sera simplement baptisé “gouvernement de récompense”.

“La campagne a été rude. Beaucoup des partis politiques alliés au MPS se sont mobilisés pour accompagner le candidat de la coalition pour un Tchad Uni Mahamat Idriss Déby Itno. C’est le moment de partage et de récompense avec des différents postes de responsabilité, ” explique un citoyen.

Plusieurs corporations des partis politiques de l’opposition et de la société civile civile ont appelé au boycott de la présidentielle et ne devraient pas faire partie du nouveau gouvernement.

Du côté de la coalition pour un Tchad Uni réunissant des centaines des partis alliés et des bureaux de soutien, il est temps de faire le bilan de la campagne et surtout fixer de nouvelles bases sur les résultats.

“Nous sommes allés dans le Tchad profond pour porter haut le message de notre candidat. Nous l’avons accompagné et nous avons gagné. Il n’est plus question d’aller au nom de la paix chercher d’autres citoyens (opposants) gérer. Le Président doit nous écouter et nous devons ensemble avancer, ” lance un membre d’un bureau de soutien.

Attendue que dans les prochaines heures, la future équipe gouvernementale devrait s’agrandir avec un nombre excessif. Tout compte fait, la population n’attend qu’une bonne composition pour répondre à ses préoccupations. 

Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré a désormais le statut de Président de la République 

Au Burkina Faso, lors des assises nationales tenues ce samedi 25 mai 2024, plusieurs grandes modifications ont été apportées à la Charte de la Transition.

Les points forts sont entre autres : Le président de la Transition a désormais statut de Président du Faso. La durée de la Transition est prolongée de cinq ans à compter du 2 juillet 2024.

12 personnes vont désormais représenter les parties politiques toutes tendances confondues. Les quotas sont désormais supprimés.

Le Président du Faso, le Premier ministre et le Président de l’ALT sont éligibles aux prochaines élections présidentielles, municipales et législatives. Le choix des membres du gouvernement et des députés se fera aussi sur la base du patriotisme.

Tchad : L’APEF valide son Manuel de Procédure

Dans le cadre du renforcement des capacités organisationnelles et opérationnelles, l’Association pour l’Épanouissement de la Femme (APEF) a procédé à l’élaboration d’un manuel de procédure.

C’est un outil essentiel qui permettra à cette association d’améliorer son fonctionnement interne, d’accroître son efficacité et sa transparence ainsi que de garantir une gestion rigoureuse des ressources.

Cela s’inscrit dans le cadre du projet intitulé: ”Renforcement de mécanismes de protection et de réponses aux violences basées sur le genre.” C’est un projet financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et mis en œuvre par l’ONG OXFAM.

Ce manuel de procédure fait l’objet d’un atelier qui se tient depuis ce matin dans les locaux du PCET, à Chagoua dans le 7ème arrondissement de N’Djaména, pour sa validation.

L’objectif principal de cet atelier est de rassembler les membres de l’APEF, les partenaires et les parties prenantes pour examiner et valider ce manuel de procédure.

Cet atelier vise à garantir que le manuel reflète fidèlement les besoins, les valeurs et les aspirations de L’APEF, tout en assurant sa pertinence et son efficacité opérationnelle.

À la fin de l’atelier, les participants auront examiné en détail le contenu du Manuel de Procédure, formulé des commentaires et des recommandations, et validé le document final.