Social : l’association Women Forward Chad célèbre la journée internationale de l’hygiène menstruelle

La présidente de l’association Women Forward Chad Madina Gombo Abderaman accompagnée de son équipe a procédé ce mardi 28 mai 2024 à l’occasion de la Journée Internationale de l’Hygiène Menstruelle à une séance de sensibilisation des jeunes filles. 

Ce sont les élèves du lycée Collège d’Enseignement Général la Synergie au quartier Dembé 2 qui ont été sensibilisées sur la question de l’hygiène menstruelle. À travers cette séance de sensibilisation, des conseils sur la bonne pratique de l’hygiène menstruelle ont été prodigués à ces dernières dans le but d’assurer leur bien-être social.

Pour la présidente de l’association, cette action va dans le sens de la promotion de la santé des jeunes filles qui sont confrontées à la méconnaissance des pratiques d’hygiène menstruelle. Cette journée spéciale permettra à ces filles de pouvoir continuer dans leur environnement familial et social de prodiguer des conseils.

Pour clore la sensibilisation, cette action a été accompagnée par la distribution des kits d’hygiène menstruelle à 50 filles dudit établissement.

Gamy Dogla organise la journée mondiale de la voix au Tchad

La journée mondiale de la voix est célébrée au Tchad ce mardi 16 avril 2024 à Wenaklabs. L’objectif de cette journée est de sensibiliser le public sur l’importance de la voix et de promouvoir le métier de la voix, méconnue au Tchad.

À l’occasion de cette journée, une conférence-débat sur la santé vocale et le métier de la voix est tenue ce mardi à Wenaklabs pour sensibiliser le public. Le thème de cette journée est ” la voix : clé de l’épanouissement professionnel et personnel”.

Pour le commissaire général de journée mondiale de la voix, Gamy Dogla Ngardiguina, cette journée est très importante, car elle permet de mettre en lumière le potentiel de la voix comme outil d’épanouissement professionnel et personnel.

« Nous nous sommes réunis ici pour valoriser le métier de la voix, de la maîtrise de cérémonie, de l’animation radio et de la voix off méconnue au Tchad, » souligne-t-il.

Selon le Médecin ORL et chirurgien cervico-facial, Dr Blaowé Gaïssaza, la voix a une place importante dans notre vie. Elle permet selon lui, de communiquer verbalement en transmettant les informations et les connaissances. Cependant, il est primordial de connaître ses différentes fonctionnalités, indique-t-il.

«Tout au long de notre vie, la voix subit des transformations importantes étroitement liées aux modifications de l’organisme, » explique-t-il.

Pour rappel, une formation en voix off et maitrise de cérémonie sera organisée du 18 au 24 avril par les professionnels de la voix.

Marie-Claire Tari Koumninga

Pala : Un homme annule son mariage à cause des vidéos pornographiques 

À Pala, chef-lieu de la province du Mayo-Kebbi Ouest, une affaire de vidéos pornographiques a mis fin à une cérémonie de mariage qui devrait se passer à quelques heures.

Joseph annule son mariage, pour avoir découvert des vidéos pornographiques dans le téléphone de sa fiancée.

La scène s’est déroulée au quartier Yatilim il y a deux jours pendant que les deux familles, amis, connaissances s’apprêtaient à vivre des moments festifs.

En plein échange avec sa future femme sur les différentes modalités de leur mariage en vue, Joseph, prenant son téléphone et tombe sur des vidéos pornographiques de sa fiancée. Piqué de colère et de découragement, il annonce à cette dernière de surseoir en attendant au mariage pour des raisons personnelles et logistiques.

N’ayant rien compris, elle ne sera informée que quelques heures plutard par le canal de l’une de ses copines dont Joseph lui a livré dès informations.

L’affaire reste toujours en suspens

Sensibilisation pour la Prévention et la Lutte contre la Malnutrition

Les groupes d’aliments apportent un ensemble de nutriments composés de calcium, protéines, matières grasses, fer, vitamines A, B et D, à travers des aliments, qui participent au bon fonctionnement de notre corps et à sa croissance. Ainsi les aliments sont tous indispensables à notre corps quel que soit le groupe. Ne pas éliminer un groupe d’aliments de son alimentation, sauf pour des raisons médicales. Ces groupes d’aliments sont constitués des : 

Aliments énergétiques

Notre corps a constamment besoin d’énergie pour le fonctionnement de sa mécanique interne, les aliments qui offrent à notre corps des substances énergétiques sont classés en quatre sous-groupes, composés des : les céréales et dérivés (le riz, le maïs, le sorgho, le blé le pain, les beignets), les tubercules (l’igname, la pomme de terre, la patate douce), les huiles (les beurre, les lards (par exemple la graisse d’animaux), les sucres et les aliments sucrés (le miel, sucre de commerce, boissons sucrées, confiture, confiseries (biscuits, bonbons…).

La consommation de ces aliments renforce les dépenses de notre corps, lui offre la santé et vitalité. Limiter la consommation d’alcool.

Aliments constructeurs

Les aliments constructeurs apportent à notre corps des nutriments essentiels à sa croissance, particulièrement ceux d’origine animale (poisson, viande (de vache, chèvre, porc, mouton, poulet, pintade, canard, pigeon, « charmout »), les insectes (criquets, chenilles, grillons, termites ailées), et ceux qui sont d’origine végétale (arachide, sésame, soja, haricots, petits pois), sont essentiels au métabolisme de notre corps.

Aliments protecteurs

Les aliments protecteurs, sont constitués des légumes (feuilles de manioc, d’oseilles, épinards, gombo, « boudou » salade, tomates, chou, oignons, aubergines, carottes, grains de néré, chou), et les fruits (papaye, mangues, avocat, ananas, bananes, citron, orange, goyave et fruit du savonnier, jujube).

Ceci est une initiative de MAGIS en collaboration avec le centre universitaire le bon Samaritain, le Complexe Hospitalo-Universitaire le Bon Samaritain et l’Hôpital Notre Dame des Apôtres et financée par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement.

Société : De nos jours, les casiers judiciaires se délivrent dans les bars

Le casier judiciaire est considéré comme un document attestant de l’innocence d’une personne devant la justice. Il est délivré par le procureur de la république à la suite d’une enquête de moralité.

Cependant, il est indéniable que ces derniers temps, les casiers judiciaires sont délivrés sans qu’une enquête préalable soit menée sur le demandeur. Parfois, au tribunal, les casiers judiciaires sont déjà signés à l’avance et les greffiers se contentent de remplir les formulaires.

Cela peut sembler pratique, mais la méthode de délivrance pose véritablement problème.

À titre d’exemple, l’un de nos reporters a été témoin de ses propres yeux d’un cas à Chagoua, dans le 7e arrondissement où un officier de la police judiciaire remettait quatre exemplaires de casiers judiciaires à un client.

L’officier expliquait que c’était une procédure accélérée, mais il a fallu négocier avant d’obtenir les signatures, moyennant des frais de 2000 FCFA par casier judiciaire.

Comme le demandeur n’avait pas fait le déplacement pour cette formalité, il a remis 8000 FCFA pour obtenir les quatre casiers judiciaires et a payé un supplément de 2000 FCFA pour couvrir les frais de déplacement de l’officier.

Nous avons fait le même constat au tribunal de grande instance de N’Djamena. Là-bas, les gendarmes et d’autres personnes connaissant les procédures se disputent les clients pour les casiers judiciaires.

Il suffit qu’une personne s’approche du tribunal avec un papier à la main pour que des questions fusent de toutes parts : “Veux-tu un casier judiciaire ?”.

Les autorités sont interpellées à prendre leur responsabilité. 

Ramadan : La Mairie appelle les enfants d’éviter à se baigner au fleuve Chari 

Dans un communiqué, la mairie de N’Djaména dit constater qu’en cette période de canicule, les jeunes prennent d’assaut les bords du fleuve Chari, à la recherche de la fraîcheur.

«Cette pratique n’est pas sans conséquence, car beaucoup y laissent leur vie par noyade. En cette période de ramadan où les cas de noyade sont les plus fréquents, la Maire de la commune de la ville de N’Djaména invite les parents à veiller empêcher les enfants de se rendre aux bords du fleuve pour se baigner, » déplore le communiqué.

Société : À N’Djamena, le phénomène de Gigolo prend de l’ampleur

Le phénomène de gigolo lié le plus souvent à la pauvreté et la précarité sociale entraîne aujourd’hui beaucoup de jeunes à cette vie appelée gigolo.

C’est une situation dans laquelle les jeunes de 18 révolus entretiennent des relations avec des femmes âgées généralement entre 45 à 70 ans juste pour question d’argent.

Cette mode de vie est devenue un style pour certains jeunes N’Djamenois. Ces dernières (veuves, célibataires, divorcées) possédant assez de moyens séduisent ces jeunes garçons pour se rajeunir, expliquent-t-elles, et d’autres pour leur “pratique satanique.”

Les jeunes doivent prendre conscience que l’avenir ne se résume pas à un désir sexuel ou au fait d’avoir de l’argent facile pour un besoin sexuel. Cela a beaucoup de répercussions négatives dans leur vie.

Société : La place de la nation devenue un espace de réjouissance sexuelle ? 

La place de la nation de N’Djaména, un espace luxueux de loisirs pour les Tchadiens et des ndjamenois, est aujourd’hui une référence pour le Tchad. les grandes cérémonies se font là-bas réunissant les plus hautes autorités de la République. 

Géré par les services municipaux de la ville de Ndjamena, cette place est plus fréquentée. Sa beauté reflète l’image du Tchad comme celle de la Tour Eiffel en France, le monument de la Renaissance Africaine au Sénégal. Il doit un espace hautement touristique et bénéfique pour la commune.

Aujourd’hui, cet espace renferme des bandits de grand chemin, des braqueurs et l’apprentissage de conduite de voiture se passe aussi là-bas. Le constat fait, c’est la présence quotidienne des grosses cylindrées notamment des véhicules des V8.

Beaucoup des sources indiquent que les V8 qui se garent dans cet espace arrivent juste pour une réjouissance sexuelle avec des filles généralement mineures.

Pas plus tard quelques jours, une fillette vendeuse a été victime d’abus sexuel dans un véhicule cylindré perdant sa virginité avec un homme âgé. Elle a été récupérée par des personnes inconnues et mise à la disposition de la police avec ce dernier.

La municipalité a pris, à un certain moment, une décision d’interdiction de fréquentation de façon suspecte, mais aujourd’hui force est de constater que cette décision n’a aucun effet. Par peur de s’approcher pour identifier ces véhicules qui se garent, les municipaux ont la trouille de pouvoir interpeller ces derniers.

Selon certaines sources, les cas des abus sexuels sont relevés à cet espace laissant des filles dans des états de santé désagréable dont les forces de défense et de sécurité doivent prendre les dispositions nécessaires pour éviter des abus.

Augmentation prix carburant : Le collectif contre la vie chère réagit

Le collectif contre la vie chère et le mouvement citoyen jeunesse contre la vie chère au Tchad, ont animée un point de presse ce 19 Février 2023 pour demander l’annulation pure et simple de l’augmentation de prix de carburant de manière unilatéral.

Pour le président de la collectif tchadien contre la vie chère DJINNGAMNAYAL NELY VERSINIS, tous les circuits commerciaux ont subi des hausses vertigineuses des prix des produit de grande consommation et service dû à l’augmentation des prix de carburants en ce moment précis qui rendent davantage la vie chère aux tchadiens malheureux et vulnérable.
Il ajoute que lors de la présentation du programme politique du gouvernement au conseil national de transition, le premier ministre avait annoncé qu’il mettra tout en œuvre pour apporter des solutions à la cherté de la vie. Il a repris les propos du premier ministre en ces termes «la pire des indignations pour être un humain, c’est de mourir de faim et cette 5eme République.»

Cette augmentation arbitraire, selon lui, entrainera la flambé des denrées alimentaires et plombera le citoyen lambda dans une situation précaire.

Le collectif tchadien contre la vie chère et le mouvement citoyens jeunesse contre la vie chère au Tchad demande avec insistance l’annulation pure et simple de cet arrêté pour éviter les tensions sociales déjà pendante.

Enfin, ils demandent à la population de se mobiliser pour répondre promptement aux mots d’ordre des actions de protestation dès que nécessaire.