Tchad : Un nouveau gouvernement de récompense attendu

Quelques heures après sa nomination et prise de fonction, la formation du nouveau gouvernement du Premier ministre Allah-Maye Halina est toujours attendue. Le premier défi du tout premier chef du gouvernement demeure la formation de son équipe qui doit prendre en charge toutes les sensibilités et prenant en compte toutes les couches sociales.

Le Président de la République, lors de la cérémonie de son investiture le 23 mai passé l’avait hautement clamé : « Désormais je suis le Président du Tchad, le Président des Tchadiens de tous les horizons et de toutes les sensibilités. » La représentativité des Tchadiens de tous les bords est cependant impatiemment attendue.

Pour plusieurs observateurs de la scène politique tchadienne, le futur gouvernement sera simplement baptisé “gouvernement de récompense”.

“La campagne a été rude. Beaucoup des partis politiques alliés au MPS se sont mobilisés pour accompagner le candidat de la coalition pour un Tchad Uni Mahamat Idriss Déby Itno. C’est le moment de partage et de récompense avec des différents postes de responsabilité, ” explique un citoyen.

Plusieurs corporations des partis politiques de l’opposition et de la société civile civile ont appelé au boycott de la présidentielle et ne devraient pas faire partie du nouveau gouvernement.

Du côté de la coalition pour un Tchad Uni réunissant des centaines des partis alliés et des bureaux de soutien, il est temps de faire le bilan de la campagne et surtout fixer de nouvelles bases sur les résultats.

“Nous sommes allés dans le Tchad profond pour porter haut le message de notre candidat. Nous l’avons accompagné et nous avons gagné. Il n’est plus question d’aller au nom de la paix chercher d’autres citoyens (opposants) gérer. Le Président doit nous écouter et nous devons ensemble avancer, ” lance un membre d’un bureau de soutien.

Attendue que dans les prochaines heures, la future équipe gouvernementale devrait s’agrandir avec un nombre excessif. Tout compte fait, la population n’attend qu’une bonne composition pour répondre à ses préoccupations. 

Tchad : La Nouvelle Génération remercie le Président d’avoir nommé Allamaye Premier ministre

Le Bureau Exécutif de la Nouvelle Génération, dans un communiqué et au nom de tous ses militants, militantes et des parties prenantes de sa direction, félicite le Président de la République Mahamat Idriss Deby Itno pour les efforts considérables fournis durant la période de transition qu’il a incarnée avec autorité.

Le Bureau remercie également le Président pour avoir choisi l’Ambassadeur Allah-Maye Halina, cadre supérieur et administrateur chevronné, en tant que Premier Ministre de la 5ème République.

Pour finir, la Nouvelle Génération réaffirme sa ferme volonté d’accompagner le Président de la République dans la mise en œuvre de son programme politique.

Tchad : Toute utilisation ”abusive” de l’image du président de la république strictement interdite 

La Direction Générale de la communication de la présidence de la république dans un communiqué rendu public ce vendredi 24 mai 2024, attire l’attention du public sur l’utilisation de l’image du Président de la république à des fins publicitaires et lucratives. 

Selon le communiqué, il est formellement interdit de vendre, d’acheter et de louer ou d’exercer une activité génératrice de revenus. L’image du président incarne la république et ses valeurs, indique le communiqué.

Lire le communiqué

 

Tchad : Le Président de la République reçoit la démission du Premier ministre Succès MASRA 

La Direction Générale de la Communication de la Présidence de la République, dans un communiqué ce jeudi 23 mai 2024, réagit suite à la démission du Premier Ministre de Transition Dr Succès MASRA et celle de son gouvernement ce mercredi 22 mai 2023.

«Le Président de la République, Chef de l’Etat, MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a reçu la démission du Premier Ministre, Dr Succès Masra et celle de son Gouvernement. Tout en remerciant le Premier Ministre et les membres de son équipe gouvernementale pour le travail accompli, au cours de cinq derniers mois, le Président de la République a accepté la démission du Premier Ministre et celle de son Gouvernement. Jusqu’à la formation d’un nouveau Gouvernement, le Président de la République instruit les ministres sortants à l’effet de gérer les affaires courantes, » a informé le communiqué.

Ce jeudi 23 mai, Mahamat Idriss Deby Itno a officiellement été investi 1er Président de la cinquième République, au Palais des Arts et de la Culture devant plusieurs chefs d’État et de Gouvernement, des diplomates accrédités au Tchad et plusieurs invités de marques venus pour assister à la cérémonie d’investiture

Tchad : Le parti MERCI organise une réjouissance suite à la victoire de Mahamat Idriss Deby Itno

Le président du parti Mouvement pour l’Egalité et le Rassemblement des Citoyens (MERCI) Amoullah Toua Robert Golbey a organisé une journée de réjouissance suite à la victoire au premier tour des élections présidentielles du 6 mai 2024 à son domicile au quartier Gassi dans le 7e arrondissement.

Il a invité les militants du parti, les présidents des partis politiques de la coalition pour un Tchad Uni qui ont pris part à cette fête.

Prenant la parole, le président dudit parti a tenu à féliciter chaleureusement le candidat de la coalition Mahamat Idriss Deby Itno pour son élection à la magistrature suprême. Pour lui cette victoire est assortie d’une initiative commune de plus de deux cents partis politiques qui ont manifesté leur intérêt de soutenir cette candidature afin de mener vers une victoire.

Dans son adresse à ses militants, il les exhorte à rejeter la violence et à ne pas se comporter comme les militants des autres partis politiques. Pour lui le programme du candidat de la coalition est inscrit sur 100 points. Mahamat Idriss Deby Itno a accepté d’être candidat par le choix des partis politiques. Il mentionne que le candidat de la coalition n’était pas d’accord de se présenter à l’élection présidentielle, il a fallu une rude discussion afin qu’il puisse accepter le choix porter sur lui.

Quant à lui, le candidat de la coalition a mal digéré la chanson lors de la proclamation des résultats définitif le 16 mai 2024. Il affirme que cette coalition n’est pas là pour travailler pour l’intérêt personnel mais plutôt pour le pays.

Le Baministe Paul Mbaïnodoum appelle à l’unité nationale et apporte son soutien au président Mahamat Idriss Deby Itno

Dans une déclaration solennelle, Paul Mbainodoum Ngartelbaye, membre fondateur du Mouvement patriotique du salut (MPS), a exprimé son soutien total au Président Mahamat Idriss Déby Itno, élu le 6 mai 2024. Cette prise de position intervient dans un contexte politique complexe, alors que certaines voix tentent de s’écarter de la vision de réconciliation nationale du chef de l’État.

M. Ngartelbaye félicite chaleureusement le Président Déby pour son engagement dans les pourparlers de Doha et la tenue du Dialogue national inclusif, qui ont permis une réconciliation nationale tant attendue. Il met cependant en garde contre les “personnalités de mauvaises intentions” qui chercheraient à l’écarter de sa ligne de conduite, affirmant que “leurs conseils sont toxiques et en réalité ne visent qu’à lui nuire”.

Pour le porte-parole du MPS, le chemin de la refondation du Tchad passe nécessairement par la réconciliation nationale et l’unité de tous les Tchadiens, sans exclusive. Il exhorte le Président Déby à “privilégier davantage ses vertus de paix, de la réconciliation nationale et de l’unité pour un Tchad refondé”, et à ne pas céder aux “discours haineux et tribaux” qui menaceraient la stabilité du pays.

Au-delà du soutien personnel, cette déclaration reflète la position du MPS, parti historique au pouvoir, qui entend jouer un rôle moteur dans la consolidation de la démocratie et de l’unité nationale sous la houlette du Président Déby. M. Ngartelbaye réaffirme l’attachement indéfectible de son mouvement à la vision du chef de l’État.

Alors que certaines voix discordantes cherchent à fragiliser l’équilibre politique, cet appel à l’unité nationale lancé par le MPS devrait permettre de rassembler tous les Tchadiens autour du projet de refondation porté par le Président Déby. Un défi ambitieux, mais essentiel pour assurer la stabilité et le développement du Tchad dans les années à venir.

Tchad : Démission du Premier Ministre Dr Succès MASRA et de son Gouvernement

À 24h de la prestation de serment du Président élu Mahamat Idriss Deby Itno au scrutin présidentiel du 06 mai prochain, le Premier Ministre Dr Succès MASRA du Parti Les Transformateurs et concurrent potentiel du candidat de la coalition pour un Tchad Uni, a présenté ce 22 mai 2024, sa démission et celle de son gouvernement.

«De mes mains, conformément à la constitution, je viens de présenter en ce jour au Président de Transition, ma démission et celle du gouvernement de transition devenu sans objet avec la fin de l’élection présidentielle du 06 mai 2024 aux résultats connus, » a écrit Dr Succès MASRA dans une lettre adressée au Président Mahamat Idriss Deby Itno.

Cependant, tous les yeux restent tournés vers l’après investiture du chef de l’État de ce jeudi 23 mai, dont les activités se dérouleront au palais des arts et de la culture.

Le premier défi du nouveau chef de l’État reste essentiellement le choix d’un chef de gouvernement dont la tâche semble être rude et à la fois stratégique.

Dr Succès MASRA pourrait-il être reconduit ? C’est la principale question et le suspense.

Lettre de démission du Premier ministre Dr Succès MASRA
Tchad : le Président élu remercie les Partis membres de sa coalition

Au lendemain de la publication des résultats définitifs de la présidentielle par le Conseil Constitutionnel, le Président élu, MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a rencontré ce soir, les partis membres de la Coalition pour un Tchad Uni, le regroupement qui a porté au triomphe sa candidature à la magistrature suprême.

C’était au cours d’un dîner qui a vu la présence des 231 présidents et Secrétaires Généraux des partis politiques membres de la Coalition. Des partis qui ont soutenu et porté la candidature de MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO à la victoire dès le premier tour de la présidentielle du 06 mai 2024 par 61% des voix.

C’est tout naturellement que 24 heures après la proclamation des résultats définitifs de cette présidentielle par le Conseil Constitutionnel, le Président élu MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO reçoit et communie avec les 231 responsables des formations politiques membres de cette Coalition dont l’implication entière et totale a permis d’obtenir ce résultat.

Intervenant pour la circonstance le Secrétaire Général du Mouvement Patriotique du Salut (MPS) et Coordonateur de la Coalition, M. Mahamat Zène Bada, a, au nom de ses camarades, félicité le Président élu et réitéré toute la motivation de ces derniers à le soutenir pour relever ensemble les défis liés à la 5ème République naissante.

« Nous rendons gloire à Dieu de nous avoir permis de faire le bon choix et au bon moment. Le choix de la raison. Le choix de la sagesse. Le choix de l’excellence. Le choix de l’expérience. Le choix simplement de l’homme qu’il faut à la place qu’il faut », a-t-il relevé.

A la suite du Coordonateur de la Coalition, c’est le Président de l’UNDR, M. Saleh Kebzabo qui s’est exprimé. Pour lui, la Coalition s’est battue pour la victoire de son candidat et cette victoire est incontestable. Il a ensuite demandé au Président élu, « Demain, dans la gouvernance, n’allez pas chercher dans l’opposition quoique ça soit pour venir gérer le pays avec vous. Gouvernez avec ceux qui vous ont aidés à accéder au pouvoir ».

« On se tient à vos côtés pour réaliser la quasi-totalité sinon la totalité de vos engagements pris devant ce peuple exigeant qui attend beaucoup de vous », a dit pour sa part, Dr Mahamat Ahmat Alhabo, du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD).

Très reconnaissant pour le soutien dont il a fait l’objet, le Président élu MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a tenu à exprimer toute sa reconnaissance aux membres de la coalition. Il a félicité chacun d’eux et a demandé à tout le monde de l’aider dans l’accomplissement de cette lourde mission.

« La transition est terminée. C’est une nouvelle page avec le retour à l’ordre constitutionnel. Plus de gouvernement d’union nationale. J’exécuterai mon programme avec ma coalition », a-t-il tranché.

Au terme de la rencontre d’échanges, le Président élu et ses convives ont joint l’utile à l’agréable autour d’un banquet pour célébrer ensemble cette victoire.

Présidence de la République du Tchad

Tchad : L’état de santé de Haroun Kabadi s’est nettement amélioré (CNT)

Dans un communiqué de presse, le Secrétaire Général du Conseil National de Transition (CNT) Dr Beyom Malo Adrien, indique constater avec ”regret” que des ”individus mal intentionnés” te tentent de manipuler l’opinion nationale et internationale en distillant des ”fausses informations” sur la santé du Président du Conseil National de Transition (PCNT), Dr Haroun Kabadi.

Le communiqué rappelle que l’acharnement sur l’état de santé de Dr Haroun Kabadi prend des tournures de ”haine” et de ”mensonges grossiers” jusqu’à le donner pour mort.

«Le conseil national de transition tient à informer l’opinion nationale et internationale que l’état de santé de Dr Haroun Kabadi s’est nettement amélioré et il n’attend que des consignes de son médecin pour retourner au pays, » informe le communiqué.

Tchad : Le GCAP exige le respect d’un État laïc et de justice

Le Groupe de Concertation des Acteurs Politiques (GCAP) à travers son porte-parole Max Kemkoye fait une déclaration relative aux résultats des élections présidentielles du 6 mai 2024 sur leur appel au boycott. 

Il remercie le peuple d’avoir ”suivi massivement” leur appel au boycott consécutif du référendum et rejeté la constitution de la 5e république, et qui a pour selon lui malheureusement été imposée et qui donne plein pouvoir à Mahamat Idriss Deby Itno par les mêmes partis politiques qui ont appelé à voter hier pour le Oui ou Non.

C’est dans le but de refuser de rester sur place et parler par le canal interposé que le GCAP dit avoir entrepris une campagne dans presque toutes les provinces pour rencontrer, échanger et expliquer cette décision de boycott. Il dit que jamais dans la vie de l’opposition tchadienne il y a eu de tel engagement.

Selon le GCAP, ce choix a été combattu par les partis politiques candidats dits ”malheureux” qui ont fait appel aux trois confessions religieuses dont l’église catholique, le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques et l’EMEET pour prendre le contre-pied en appelant à sortir voter massivement.

C’est à cet effet qu’il dit que le peuple a décidé de ne pas suivre à ”l’aveuglette” et que le rôle des religieux n’est pas celui d’appeler à voter puisque le vote est un acte de conscience dans lequel la loi donne le droit au citoyen de voter.

Cette élection n’apportera rien avec le système en place avec Mahamat Idriss Deby Itno, ”téléguidé” par la France de Macron et les États-Unis pour leurs intérêts.

Il ajoute que pour l’histoire, la seule fois où il y avait eu un engouement électoral de l’ère démocratique ce sont les scrutins de 1996 et de 2001.

«Dans ces conditions, d’où viennent les 75% du taux de participation ? Le taux réel de participation atteint à peine 12%, 2% soit 1000 400 votants sur les 8200000 électeurs, » détaille Max Kemkoye.

Il souligne qu’il y a un président proclamé mais pas élu et qu’il ne peut se prévaloir d’une légitimité, avec l’acceptation des citoyens, les acteurs politiques et la communauté internationale. La communauté internationale ne se résume pas par les négociations de félicitations de tel ou tel président d’un pays ami, déplore-t-il.

Pour finir, le GCAP affirme ne pas reconnaître un système d’injustice et de terreur est un devoir impératif de s’y engager résolument à partir de maintenant et non écouter ceux et celles qui ont instrumentalisé pour arriver à leur fin dont le partage du pouvoir avec Mahamat Idriss Deby Itno, le MPS et autres.

Le GCAP remercie les partis politiques membres : ADPD, AND/R, les Démocrates, les Patriotes, MANID-TCHAD, PAP/JS, PARADIT, PRENAT, UDP et UET LES VERTS.