Moyen Chari : Les travaux de construction de l’axe Kyabe-Singako bientôt relancés

Toujours dans la série de visites des chantiers dans les localités du Sud du pays en vue de relancer les travaux en arrêt, le Ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Dr IDRISS SALEH BACHAR, le Gouverneur de la province du Moyen Chari, Général OUSMAN BRAHIM DJOUMA, le Conseiller du Premier Ministre en charge des infrastructures, ABAKAR MOUSSA HAROUN TIRGO, le Représentant résident de la BDEAC au Tchad, GUIMBI WILFRID MARTINIEN, ont parcouru l’axe Kyabé–Singako dans la journée du jeudi 09 mars 2023.

L’axe Kyabé-Singako, lancé en 2017 et cofinancé par un pool dont la BDEAC, la BAD, le Fonds de l’OPEP et l’État Tchadien connaît également des arrêts de travaux.

Ces arrêts ont été causés d’une part par le retrait de la BAD et du Fonds de l’OPEP et d’autre part du fait que le Bureau de contrôle s’est vu son contrat arrivé à échéance.

Le but de la descente du Ministre, comme annoncé, est de remédier à la situation et amener la BDEAC à reprendre les parts des partenaires qui se sont retirés du projet. Étant optimiste pour la reprise des travaux, Dr Idriss Saleh Bachar a souhaité que la restructuration du financement soit faite et que les travaux de bitumage reprennent.

La délégation s’est rendue à la base technique, le pont et le site de stockage des granulats mis en place par la société chinoise CGCOC, entreprise exécutante des travaux.

C’est un volume important et nécessaire pour tous les travaux que l’entreprise dispose sur le terrain. Aussi, des futs de bitume sont-ils disponibles. En somme, l’entreprise dispose de tous les matériaux pour le bitumage. Selon le Directeur général des infrastructures de transport, HISSEIN SIDI YOUSSOUFMI, 13 mois sont requis pour finaliser le bitumage de l’axe étant donné que les travaux de terrassement et de remblayage sont réalisés sur tout le linéaire dudit axe.

Le Gouverneur du Moyen Chari a rappelé que la population du Moyen Chari tient à la réalisation de ce tronçon. Il a également émis des doléances relatives au bitumage de la route Sarh-Guelendeng, la rénovation de l’hôtel de chasse ; le stade omnisport ; la Maison de la culture dont les travaux sont à l’abandon ainsi que l’achèvement des travaux de voiries.

Ministère des infrastructures et du désenclavement