Lac : un projet de soutien à l’éducation inclusive lancé à Bol

Les activités du projet de soutien a l’éducation inclusive dans le cadre du projet d’urgence DE renforcement de l’éducation et de l’alphabétisation au Tchad (PUREAT), ont été lancées ce 28 Mai 2024 à Bol.

Ce projet consiste à appuyer les élèves en situation de handicap dans les établissements publics des inspections departementales du Mamdi et Kaya.

C’est le Secrétaire Général de la Province du Lac, Gousso Cheick Boudou représentant le Gouverneur,qui a officié la cérémonie.

Lac : L’établissement “Le PALAIS des Génies”, Jardin d’enfants, clôture ses activités scolaires 

Le Palais des Genies ”, un établissement scolaire dans la ville de Bol, est créée dans le souci d’offrir une meilleure formation aux apprenants. Ce 25 mai, une cérémonie marquant la fin de l’année a été organisée en son sein et qui vu la participation des plusieurs personnalités de différents rangs notamment le représentant du délégué de l’Education Nationale, de l’Action Sociale, de la Femme et de l’Enfance puis les représentants de l’UNICEF Bol, de COOPI Bol et bien d’autres.

La fondatrice du jardin d’enfant “LE PALAIS DES GENIES” NDJERANE CAROLINE a souligné dans son allocution l’importance de l’éducation préscolaire et aussi a exhorté les parents à se mobiliser pour la formation de leur progéniture.

Le représentant du délégué de l’action Sociale a ajouté, que l’enfant qui reçoit une bonne éducation dès bas âgé cumule toutes les sagesses du monde et a invité les parents à s’inscrire leurs enfants au préscolaire.

Le représentant de COOPI, YOKORDJE DJEPIA NOËL, dans les même ordres idées a rappelé que s’il ya une chose qu’un père peut faire à l’enfant à l’âge de 3 a 4 ans, c’est certainement de l’inscrire dans des écoles où il ya préscolaire car à cet âge l’enfant dispose toutes les possibilités de compréhension.

Les parents des enfants ont témoigné et exprimé leurs sentiments de satisfaction à la fondatrice NDJERANE CAROLINE, pour ces efforts et le temps consacré pour la formation des cadres de demain.

Guéra : Un phénomène étrange touche les jardins des manguiers à Mongo

Depuis un certain temps, les pieds des mangues sèchent dans les jardins de la ville de Mongo. Un phénomène difficile à déterminer malgré que les jardiniers arrosent fréquemment les pieds de ces arbres fruitiers. 

Les propriétaires se disent surpris par ce phénomène qui pour eux c’est la première fois de voir cela. Certains situent ce phénomène à la chaleur accablante de cette année et d’autres tournent le sujet sur le changement climatique.

Cette situation préoccupante n’est pas aussi sans conséquence sur la vie des individus. En attendant les gouttelettes des pluies, les propriétaires des jardins se lancent sur le système d’arrosage de ces jardins pour atténuer ce phénomène étrange.

Guera Centre du Tchad

Abéché : Les étudiants du département des sciences économiques de l’AGE décernent une attestation au Maire 

Ce mardi 07 mai 2024, les étudiants du département des sciences économiques de la filière Administration et gestion des entreprises (AGE) de l’université Adam Barka d’Abéché en fin de stage à la Commune d’Abéché, ont décerné une attestation de réconnaissance et de remerciement au maire de la ville d’Abéché Mahamat Saleh Ahmat. 

Cette attestation a été remise à ses adjoints respectivement à Madame KHADIDJA ASSAMAH ISSA et DAOUD DOUNGOUS TAGUILO.

Kanem : La Fondation Acra renforce la capacité des (OSC) dans la prévention des conflits

Dans le cadre du projet Jeunesse en Action pour l’Avenir du Tchad, la Fondation Acra a lancé ce lundi 29 avril 2024 à Mao dans la province du Kanem, aux responsables des OSC sélectionnées sur l’analyse des conflits et la gestion des conflits.  

Durant quatre jours les seront formés par l’expert en prévention, gestion et résolution des conflits Oubadjimdehba Désiré. Les participants seront outillés sur les techniques et stratégies d’analyse et la gestion des conflits.

Cette formation permettra aux OSC d’avoir des aptitudes théoriques et pratiques pour prévenir, gérer et résoudre les conflits. Cette formation est prévue du 29 avril au 02 Mai 2024.

Lac : Le Parti Patriote installe les membres du bureau provincial 

Une mission conduite par le commissaire général Dr Abakar Sidick Nargaye séjourne à Bol dans la province du Lac. Cette mission a permis d’installer les membres du bureau provincial du parti “Les Patriotes” 

D’une pierre deux coups, le commissaire général Dr Abakar Sidick Nargaye a appelé “Les Patriotes” du Lac à rejeter catégoriquement la tentative actuelle de la confiscation du pouvoir pour imposer une dynastie aux Tchadiens. L’unique solution, selon Dr Abakar Nargaye, c’est le boycott actif de la présidentielle.

Tandjile : La Croix-Rouge aménage les rues de la commune de Laï

Dans le cadre de ses activités, la croix rouge du Tchad a entamé les grands travaux de mitigation dans la commune de Laï. C’est le secrétaire général de la province de la Tandjilé ALHADJI ABDOULAYE BOULAMA qui a donné le coup d’envoi.

La tâche consiste à remplir les sacs du sable et déposer tout long des digues pour boucher les creux causés par l’érosion. Les digues concernées sont celles aux entrées Nord et Sud de la ville de Laï, considérées comme les points d’entrée des eaux en ville.

Pour précision, ces grands travaux de renforcement des digues s’exécutent dans le cadre du projet de gestion des risques de catastrophes mis en œuvre par la croix rouge du Tchad en partenariat avec la croix rouge Française.

Prenant la parole, le président provincial de la croix rouge du Tchad MOUSSA KEBGUE WAGUIA a félicité la population pour sa participation massive à cette activité. Cela témoigne de la maturité de la population dans le processus de la résilience face aux aléas.

Présent à cette cérémonie de lancement, le référent technique régional de Gestion de risques de catastrophes JEAN MAX IMBRY a expliqué le but de ce projet. Pour lui, l’objectif visé à travers la mise en œuvre de ce projet est d’atteindre zéro mort.

Lançant officiellement ces travaux, le secrétaire général de la province de la Tandjilé ALHADJI ABDOULAYE BOULAMA a exhorté la population à s’approprier de cette activité pour son bien être. Car dit-il, mieux vaut prévenir que guérir. Il remercie ensuite l’ONG initiatrice de l’activité et l’exhorte à faire davantage pour épargner la population de tout risque.

Après cette cérémonie, le référent technique régional de Gestion de risques de catastrophes JEAN MAX IMBRY a eu séance de travail avec l’équipe d’intervention communautaire de Laï et les membres du SCAP (système communautaire d’alerte précoce). Une séance de travail axé sur l’évolution de leur activité au sein de leur communauté.

Tandjile : La direction diocésaine de l’enseignement catholique organise les examens blancs

La direction diocésaine de l’enseignement catholique pour la Tandjilé organise les examens blancs ce 24 avril 2024. Pour le centre de Laï logé au lycée Saint Jean 23, c’est le chef de personnel de la délégation provincial de l’éducation nationale et de la promotion civique de la Tandjilé représentant le délégué qui a ouvert l’enveloppe des épreuves.

Jauger le niveau des élèves des classes d’examen afin de les préparer aux examens de fin d’année est le but recherché à travers l’organisation de ces examens blancs.

Pour le centre de Laï, ils sont au total 157 candidats dont 73 au baccalauréat toute confondu et 84 au brevet de l’enseignement fondamental (BEF).

Pour la Sœur Nadège ALLARBA, directrice diocésaine de l’enseignement catholique de Laï, ces examens blancs sont organisés dans tous les diocèses du Tchad. Car le lycée Saint Jean 23 a eu un résultat positif au baccalauréat passé, ces grâce au blanc qui a permis aux élèves de redoubler d’efforts ajoute-t-elle.

Ouvrant officiellement l’enveloppe contenant la première épreuve, le chef de personnel de la délégation provinciale de l’éducation nationale et de la promotion civique de la Tandjilé BELEON NGARHOROUM a demandé aux candidats de travailler dans le calme, sans panique. Car c’est comme un devoir de classe.

Il faut signaler que pour tout le diocèse de Laï, ils sont au total 597 candidats dont 218 au baccalauréat toute série confondues et 382 au brevet de l’enseignement fondamentale. La composition de ces examens blancs, durera trois jours.

Kalbam Dénis Barma

Lac : Un homme retrouvé mort dans sa chambre à Bol

Un homme a été retrouvé mort dans sa chambre au matin du 23 avril à Bol. Selon les sources, la cause de sa mort serait la surdose des produits excitants. 

Aujourd’hui, ces produits sont devenus la mode dans le milieu jeune et cela constitue un véritable danger pour nos sociétés, notamment la jeunesse, qui est le fer de lance de la nation.

Face à ce phénomène, les responsables en charge de gestion de ce pays, doivent impérativement prendre des mesures pouvant stopper ce phénomène en impliquant toute la couche socio-professionnelle et instaurer un mécanisme de campagne de sensibilisation sur les méfaits que produisent ces produits.

Mandoul : Le Directeur de l’ONAPE échange avec plusieurs couches sociales

En mission dans la province, le directeur de l’ONAPE Noussradine Abakar Kessou et le Président  du Conseil National de la Jeunesse Tchadienne( CNJT) Abakar Allamine Dangawa avec les différents chefs de service d’Office National pour la Promotion de l’emploi ONAPE  échangent avec les jeunes, femmes  et les personnes vivants avec un handicap.

Les échanges ont tourné autour des questions relatives à l’accompagnement de cette couche au financement des promoteurs d’emploi de tout genre pour mener les activités génératrice de revenus.

Les chefs de service des  programme de différents domaines d’action ont présenté chacun la stratégie pour être éligible aux financements.

Ses programmes représentés sont orientés tels comme suit : Le  Programme d’Appui des diplômés sans emploi, le programme de crédit agricole et programme d’auto-emploi.

Après cette présentation de différents points d’intervention, les participants ont adressé une série de questions axées sur la question de sélection de dossiers des candidats éligibles, de promouvoir l’accès aux financements et de l’auto-emploi à tous sans distinction.

Les représentants de ses différentes couches vulnérables ont reçu chacun une enveloppe d’encouragement remis par les personnels de l’ONAPE.