Tchad : Le Forum Cola d’échanges culturels Tchad-Cameroun annonce officiellement la date de son lancement

Le Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle, par ailleurs Directeur de l’Institut Français Benjamin Weisz a fait une conférence de presse le mardi 23 avril 2024, pour annoncer le Forum COLA d’Échanges Culturels Tchad-Cameroun dans un hôtel de la place au quartier Ameriguébé dans le 5e arrondissement de Ndjamena. 

Cet événement exceptionnel offre une plateforme pour célébrer la diversité culturelle et renforcer les liens entre les peuples du Tchad et du Cameroun. Il sera organisé au Palais de la Culture – Taïm Complex – IFT, à N’Djaména et forum promet d’être une expérience inoubliable pour tous les participants.

Pour le Directeur le Forum COLA a pour ambition de : Promouvoir la culture comme un vecteur de rapprochement et d’enrichissement mutuel, renforcer la compréhension et l’amitié entre les nations du Tchad et du Cameroun, offrir une plateforme d’échange et de collaboration pour les artistes, les acteurs culturels, les universitaires, les étudiants et les professionnels de la culture et sensibiliser le grand public à la richesse culturelle et artistique du Tchad et du Cameroun.

Le programme du forum se décline comme suit à travers les activités : la table ronde interactive avec des experts sur des discussions approfondies sur des sujets culturels et artistiques cruciaux, des ateliers thématiques avec des sessions interactives couvrant quatre domaines clés de la culture et de l’art, la sensibilisation culturelle : Des initiatives visant à sensibiliser le public à la diversité culturelle, le networking : Des opportunités de réseautage pour les participants, la projection de films : des films qui capturent l’essence culturelle et artistique du Tchad et du Cameroun.

Le Forum COLA se déroulera sur trois sites différents à N’Djaména : au Palais de la Culture : Lieu d’ouverture avec des espaces dédiés aux conférences, aux expositions et aux performances artistiques, au Complexe Taïm : Lieu des ateliers thématiques, à l’IFT : Lieu des activités récréatives et de la soirée culturelle de clôture.

Il s’adresse à un large public, notamment : aux artistes et acteurs culturels, universitaires et étudiants, professionnels de la culture, représentants des médias, les diplomates, le public intéressé par la culture et l’art du Tchad et du Cameroun.

Le Forum COLA est prévu du 08 au 10 mai 2024 à Ndjamena.

 

 

 

 

 

Le Symposium des alumni des programmes d’échange et de bourses du gouvernement des États-Unis d’Amérique lancé par YALI TCHAD

C’était à travers un point de presse qui a eu lieu ce 13 avril à la Maison des Médias du Tchad. 

Ce lancement officiel annonce l’organisation du Symposium des alumni de tous les programmes d’échange et de bourse du gouvernement des États-Unis, prévu le 25 mai 2024 à N’Djaména.

Ce Symposium qui regroupera les alumni du Tchad et de la diaspora permettra de booster et aider davantage les Tchadiens à saisir de nombreuses opportunités offertes annuellement. Ces différents programmes d’échange, de bourses et autres opportunités de renforcement de capacité sont ouverts à tout âge et à toute couche sociale.

Les objectifs à atteindre à travers ce Symposium sont entre autres: aider le grand public tchadien et les plus hautes autorités à connaître les différents programmes d’échange américain annuellement et dont les Tchadiens sont éligibles; créer un lien permanent et le réseautage entre les alumni par la création d’une grande association pour les alumni des différents programmes; faciliter le partenariat avec les institutions, les entreprises et sociétés; mettre en lumière et montrer les réalisations et la contribution concrète des alumni pour les communautés et pour notre nation; sensibiliser, encourager…

Il faut retenir que les alumni sont des anciens élèves ou étudiants d’une grande école, regroupés au sein d’une association.

Le point de presse a été animé par Mr DJIMRAMBAYE AMOUR DJEKILA, Président National YALI CHAD.

Tchad : YALDA-Tchad échange sur l’entrepreneuriat des jeunes dans la ZLECAF

Youth Alliance for Leadership and Development in Africa (YALDA) a organisé une conférence-débat ce samedi 1er juillet 2023 à l’université la Francophonie.

Cette conférence est placée sur le thème ”l’entreprenariat et le commerce des jeunes à l’ère de la mise en œuvre de la zone de libre échange continentale Afrique (ZLECAF), enjeux et perspective.”

Deux intervenants ont animé cette conférence il s’agit de Ngarhodoum Florentin Toudjingar et de Aladoum TATOLA. Les Panelistes ont évoqué la situation des jeunes, surtout de l’entreprenariat et le commerce des jeunes de la ZLECAF.

Pour le coordonnateur national de YALDA TCHAD, Me Yannick Yonoudjim, cette activité s’inscrit dans le cadre d’une campagne sur la contribution de la jeunesse à la mise en œuvre de ses visions.

Rappelons que Yalda Tchad est une organisation panafricaine fondée sur le réseautage.

Elle promet le développement en Afrique en encourageant le réseautage entre les étudiants et les professionnels au niveau panafricains. Ce réseautage vise à former et/ou renforcer ses capacités, créer et partager diverses opportunités.

Tchad : un accord de prêt de 32 millions d’Euros signé pour remettre à niveau la piste de l’aéroport de N’Djamena

À Paris pour le Sommet pour un nouveau pacte financier mondial, accompagnant le Président de Transition Général Mahamat Idriss Deby Itno et la délégation tchadienne, le ministre des finances Tahir Hamid Nguilin, a signé ce jeudi 22 juin 2023 un accord de financement de 32 millions d’euros obtenu de la France.

Ce prêt consistera à rénover la piste de l’aéroport international Hassan Djamouss de N’Djamena.

Dépourvu d’accès maritime, le Tchad table sur ses infrastructures routières et surtout sur le développement de ses aéroports pour rester ouvert au monde et contrer le déséquilibre dans les rapports commerciaux internationaux.

Ces travaux de rénovation s’inscrivent dans le cadre des investissements prévus pour renforcer les capacités opérationnelles de l’aéroport de N’Djamena, dont l’aérogare a été agrandie, en plus d’un nouveau pavillon présidentiel inauguré en 2015.

Sa remise à niveau permettra d’améliorer les services aux aéronefs, notamment la sécurité durant les manœuvres de décollage/atterrissage, ce qui devrait renforcer la confiance des compagnies aériennes et contribuer à l’augmentation du niveau de fréquentation de l’aéroport.

Longue de 2 800 m et actuellement la seule disponible, la piste à rénover est exploitée depuis des décennies et ne répond plus aux standards internationaux actuels, selon les experts.

 

Soudan : La délégation tchadienne conduite par la ministre des transports rencontre les autorités douanières

La délégation conduite par la Ministre des Transports Terrestres et de la Sécurité Routière Madame Fatima Goukouni Weddeye au Soudan a eu ce matin du mardi 21 février 2023 une réunion de travail avec l’ensemble des autorités douanières soudanaises en présence du Ministre des transports, et le ministre délégué aux affaires étrangères du Soudan.

Au cours de la réunion, la partie tchadienne a expliqué les difficultés auxquelles font face les transporteurs et transitaires tchadiens sur le corridor Port-Soudan-Adré ainsi qu’au sein du port.

Prenant la parole, le Directeur Général du Bureau National de Fret Terrestre du Tchad Monsieur Saleh Youssouf Erda a remercié le Directeur Général de la Douane Soudanaise Monsieur Hassabalkarim Adam Annour pour toutes les facilitations accordées au BNFT dans l’exercice de ses activités.

Saleh Youssouf Erda a dressé une liste des doléances qui consiste en l’ouverture des postes de contrôle sur le corridor Port-Soudan Adré d’une part et pour les véhicules en provenance de l’Egypte vers la frontière tchadienne avec le Soudan d’autre part.

Séance tenante, le Directeur Général des Douanes soudanaises a donné son accord pour solutionner les difficultés évoquées et instruit ses collaborateurs pour l’application de ces décidions.

Madame la Ministre Fatima Goukouni Weddeye s’est réjouit des échanges fructueux entre les deux parties, tchadienne et soudanaises sur la question de la douane et a félicité le Directeur Général pour sa promptitude.

Bureau National de Fret Terrestre du Tchad

Tchad : La réunion des Experts en charge de la jeunesse sur le Programme régional jeunesse de la CEN-SAD ouverte ce 25 janvier

La Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et au Leadership Entrepreneurial, Mme Fatimé Boukar Kossei a ouvert, ce mercredi, les travaux de la Réunion des Experts en charge de la jeunesse sur le Programme régional Jeunesse de la CEN-SAD.

C’était en présence du Secrétaire Exécutif de la CEN-SAD, M. Brigi Rafini, et des experts venus des différents pays membres de l’organisation.

L’objectif général de cette réunion est d’examiner le document d’étude de faisabilité pour améliorer sa pertinence et réajuster son contenu pour qu’il réponde mieux aux besoins de la jeunesse et corresponde davantage aux priorités nationales et régionales. « Aussi, convaincue de votre expertise en la matière, j’ai la forte conviction qu’à l’issue de cette réunion, vous allez valider techniquement le document du Programme Jeunesse de la CEN-SAD afin qu’il soit soumis pour examen à la réunion ministérielle, prévue au Niger le mois prochain », a indiqué la Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et au Leadership Entrepreneurial.

Selon Mme Fatimé Boukar Kossei, la situation dans laquelle vivent les jeunes et femmes impacte la marche vers le développement socio-économique des pays de la CEN-SAD. Dans ce sens, le Gouvernement de la République du Tchad ne ménagera aucun effort pour apporter son soutien à ce programme, dit-elle.

«D’ores et déjà, soyez rassurés du soutien sans faille du Président de Transition, Président de la République, Chef de l’Etat, le Général Mahamat Idriss Deby Itno, Président en Exercice de la CEN-SAD, qui fait de l’épanouissement de la jeunesse, non seulement son cheval de bataille, mais une priorité politique » a-t-elle ajouté.

Mme Fatimé Boukar Kossei n’a pas manqué de saluer et féliciter le Secrétariat Exécutif de la CEN-SAD, M. Brigi Rafini, pour la mise en œuvre du « Programme Régional Jeunesse de la CEN-SAD ».

ministère de la jeunesse

Le Tchad premier pays africain exportateur de marchandises au Cameroun en 2021

Selon les chiffres révélés par l’Institut national de la statistique (INS), au cours de l’année 2021, le Tchad a été la principale destination des exportations camerounaises sur l’ensemble du continent africain, avec 3,8% de parts de marché. Dans le détail, le Cameroun a exporté 228 600 tonnes de marchandises vers ce pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), pour un montant total de 90,6 milliards de FCFA.

Deuxième client du Cameroun en 2021, avec 122 800 tonnes de marchandises reçues, le Nigeria n’a capté que 0,8% des exportations du Cameroun vers les pays d’Afrique. Il y a ensuite la RCA, autre pays de la Cemac vers lequel le Cameroun a exporté 79 900 tonnes de marchandises en 2021, pour un montant total de 30,4 milliards de FCFA. Viennent ensuite le Sénégal (69 600 tonnes pour 17,1 milliards de FCFA) et le Gabon (38 900 tonnes pour 27,2 milliards de FCFA), 3è pays de la Cemac qui complète le top 5 des principaux clients du Cameroun en Afrique en 2021.

Mais de manière générale, souligne l’INS, « le poids des échanges avec les pays africains reste assez faible dans les statistiques douanières. En effet, en 2021, les exportations vers les pays africains représentent seulement 9,7% des recettes totales d’exportations, dont 7,3% en direction des autres pays de la Cemac et 0,8% vers le Nigéria ».

Cependant, prévient l’organisme en charge de l’élaboration de la statistique officielle au Cameroun, « cette faible intégration commerciale avec les autres pays de la Cemac et le Nigéria pourrait ne pas traduire le niveau réel des échanges, principalement en raison de la porosité des frontières qui engendre des échanges transfrontaliers non enregistrés dans les statistiques douanières ».

Investir au Cameroun