Gabon : le Président de Transition est à Libreville

Le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO se trouve depuis cet après-midi, à Libreville au Gabon. 

Il participera ce samedi 1er juillet 2023 aux travaux du 23ème sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC.

Ce sommet est placé sous le thème “relever le défi du financement de la communauté pour accélérer le processus d’intégration de la région Afrique Centrale et soutenir la mise en œuvre de sa réforme institutionnelle”.

Lac : L’autorité coutumière de N’djigdada entre abus de pouvoir et corruption

À Goumsal, un village situé 18km de N’djigdada dans le ressort territorial de N’gouri, une communauté s’est vue arracher son terroir par le chef de canton qui le donne à un membre d’une autre communauté.

En effet, ce dernier est venu voir le chef de canton lui demander un terrain. En contrepartie, il a donné deux bœufs à l’autorité coutumière.

Le chef de canton pour sa part a estimé que cela n’est qu’une simple affaire. Il a donc arraché le terrain de M. Abdoulaye Abadi, pour le lui donner tout en interdisant formellement à ce dernier de ne plus y labourer.

Chose que le vrai propriétaire n’a pas apprécié. Malgré cela, le chef de canton a convoqué une assise pour régler le différend, mais se penche du côté de l’autre à qui il a attribué le terrain. Abdoulaye Abadi qui a demandé à jurer sur le coran pour certifier que ce terrain lui appartient s’est vu refuser cette opportunité.

À la surprise générale, M. Abdoulaye Abadi a été convoqué à la justice de paix de N’gouri par la partie adverse sous l’égide du chef de canton.

Arrivée sur place, chacune de ces deux parties a donné sa version des faits et tirent les ficelles de son côté. Toujours est-il que M. Abdoulaye Abadi semble avoir raison mais est en train de subir la loi de la jungle.

Sans trop parler, le sous-préfet a demandé à chaque partie de verser 75 000 FCFA pour le carburant afin de descendre sur le terrain et constater les faits tels que relater de part et d’autres.

Cette façon de faire qui relève d’un autre âge est en réalité le vécu de la population de cette zone du pays qui est quotidiennement exposée à l’abus du pouvoir, corruption, arnaque et toute sorte d’injustices. Ces pratiques doivent être dénoncées, car elles pèsent énormément sur la population.

Dans les prochains jours, le sous-préfet effectuera une descente sur le terrain à Goumsal pour élucider ce problème même si les conclusions semblent être connues d’avance.

Mais il faut noter que ce genre de pratique malsaine qui conduit directement au conflit intercommunautaire, il faut que les autorités compétentes fassent quelque chose.

Nous y reviendrons…

Côte d’Ivoire : La commission électorale refuse d’inscrire le nom de Laurent Gbagbo sur la liste électorale

La Commission Electorale Indépendante (CEI) a procédé ce jeudi 29 juin 2023 à l’affichage, dans ses commissions locales, de ses conclusions relatives aux différentes réclamations.

La Direction du PPA-Cl s’est ainsi rendue ce jour à la Commission Electorale Locale de Cocody Angré Star 8, lieu où Son Excellence Laurent Gbagbo, Président du PPA-CI, avait procédé le 08 Juin 2023 au dépôt d’une réclamation, à l’effet de se voir inscrire sur la liste électorale. Après consultation de la liste affichée, la Direction du PPA-CI tient à informer officiellement l’opinion nationale et internationale, les militants et sympathisants que la réclamation de Son Excellence Laurent Gbagbo, Président du PPA-CI, a été rejetée, malgré la voie de recours et les arguments légaux développés.

Cette décision de rejet de la réclamation de Son Excellence Laurent Gbagbo, Président du PPA-CI, vient confirmer L’alerte qu’avait lancée le PPA-CI, lors de la conférence de presse du mardi 27 juin 2023. Alerte indexant M. Sourou Kone, premier vice-président de la CEI.

En réponse à cette conférence de presse, la CEI, par la voix de son Porte-Parole a dit: « La validation des décisions prises dans les commissions locales prend fin le 28 juin 2023. Nous n’en sommes pas encore là.

La Commission centrale ne s’est pas encore réunie pour rejeter tel ou tel recours. Dire que SOUROU Koné a pris sur lui, de façon unilatérale, de rejeter le recours de Laurent Gbagbo en dehors de tout débat au sein de la commission centrale, n’est pas factuellement vrai.. ».

La publication dans la soirée du même 28 juin 2023 du rejet de la réclamation portant réinscription du Président Laurent GBAGBO confirme bien que la Commission Centrale de la CEI, qui aux dire de son porte-parole n’avait encore statué sur aucune réclamation, confirme que la décision de rejet de la réclamation du Président Laurent GBAGBO et des autres réclamants, a été décidée de façon unilatérale par monsieur Sourou Koné, Représentant du Chef de l’Ếtat dans ladite commission.

C’est donc à juste raison que le PPA-CI soutient avec force que la CEl est sous contrôle du Chef de l’Etat et de son régime. Informé de la situation, Son Excellence Laurent Gbagbo, Président du PPA-Cl, en a pris acte. Il considère cette non-inscription comme une manceuvre politicienne visant à l’écarter de la vie politique, et ce dans le but de diminuer l’ardeur et la mobilisation des militants et sympathisants du PPA-Cl pour les élections locales prochaines.

Son Excellence le Président Laurent Gbagbo tient à rassurer les populations ivoiriennes, les militants et sympathisants du PPA-CI qu’il n’est point affecté par cette situation et il entend se battre jusqu’au bout pour le rétablissement de son honneur et sa dignité.

C’est pourquoi il rappelle aux militants et sympathisants du PPA- CI, ainsi qu’à l’ensemble de nos compatriotes épris de justice, l’importance des élections locales du 2 septembre 2023. Il en appelle donc à la mobilisation de tous pour faire triompher, par leur vote, les causes de la justice et de la démocratie dans notre pays.

A l’arbitraire et à la décadence croissante des acquis démocratiques de notre lutte de plusieurs décennies, il faut opposer, sans faiblesse, notre détermination.

Porte-parole, Justin Katinan Kone

Tchad : La commission électorale refuse d’inscrire le nom de Laurent Gbagbo sur la liste électorale

La Commission Electorale Indépendante (CEI) a procédé ce jeudi 29 juin 2023 à l’affichage, dans ses commissions locales, de ses conclusions relatives aux différentes réclamations.

La Direction du PPA-Cl s’est ainsi rendue ce jour à la Commission Electorale Locale de Cocody Angré Star 8, lieu où Son Excellence Laurent Gbagbo, Président du PPA-CI, avait procédé le 08 Juin 2023 au dépôt d’une réclamation, à l’effet de se voir inscrire sur la liste électorale. Après consultation de la liste affichée, la Direction du PPA-CI tient à informer officiellement l’opinion nationale et internationale, les militants et sympathisants que la réclamation de Son Excellence Laurent Gbagbo, Président du PPA-CI, a été rejetée, malgré la voie de recours et les arguments légaux développés.

Cette décision de rejet de la réclamation de Son Excellence Laurent Gbagbo, Président du PPA-CI, vient confirmer L’alerte qu’avait lancée le PPA-CI, lors de la conférence de presse du mardi 27 juin 2023. Alerte indexant M. Sourou Kone, premier vice-président de la CEI.

En réponse à cette conférence de presse, la CEI, par la voix de son Porte-Parole a dit: « La validation des décisions prises dans les commissions locales prend fin le 28 juin 2023. Nous n’en sommes pas encore là.

La Commission centrale ne s’est pas encore réunie pour rejeter tel ou tel recours. Dire que SOUROU Koné a pris sur lui, de façon unilatérale, de rejeter le recours de Laurent Gbagbo en dehors de tout débat au sein de la commission centrale, n’est pas factuellement vrai.. ».

La publication dans la soirée du même 28 juin 2023 du rejet de la réclamation portant réinscription du Président Laurent GBAGBO confirme bien que la Commission Centrale de la CEI, qui aux dire de son porte-parole n’avait encore statué sur aucune réclamation, confirme que la décision de rejet de la réclamation du Président Laurent GBAGBO et des autres réclamants, a été décidée de façon unilatérale par monsieur Sourou Koné, Représentant du Chef de l’Ếtat dans ladite commission.

C’est donc à juste raison que le PPA-CI soutient avec force que la CEl est sous contrôle du Chef de l’Etat et de son régime. Informé de la situation, Son Excellence Laurent Gbagbo, Président du PPA-Cl, en a pris acte. Il considère cette non-inscription comme une manceuvre politicienne visant à l’écarter de la vie politique, et ce dans le but de diminuer l’ardeur et la mobilisation des militants et sympathisants du PPA-Cl pour les élections locales prochaines.

Son Excellence le Président Laurent Gbagbo tient à rassurer les populations ivoiriennes, les militants et sympathisants du PPA-CI qu’il n’est point affecté par cette situation et il entend se battre jusqu’au bout pour le rétablissement de son honneur et sa dignité.

C’est pourquoi il rappelle aux militants et sympathisants du PPA- CI, ainsi qu’à l’ensemble de nos compatriotes épris de justice, l’importance des élections locales du 2 septembre 2023. Il en appelle donc à la mobilisation de tous pour faire triompher, par leur vote, les causes de la justice et de la démocratie dans notre pays.

A l’arbitraire et à la décadence croissante des acquis démocratiques de notre lutte de plusieurs décennies, il faut opposer, sans faiblesse, notre détermination.

Porte-parole Justin Katinan Kone

Gabon : le Tchad et le Gabon renforcent leur liens bilatéraux

Le Ministre d’État, Ministre des Affaires Étrangères, des Tchadiens de l’Étranger et de la Coopération Internationale, l’Amb. Mahamat Saleh Annadif et son homologue du Gabon, S.E.M Hermann Immongault ont signé, ce vendredi 30 Juin 2023 au siège du ministère gabaonais des Affaires Étrangères à Libreville, un protocole d’accord visant à renforcer les liens bilatéraux et à promouvoir la coopération dans divers domaines. 

A travers cet Accord-cadre, les Parties, conformément à leurs législations nationales, régionales et internationales respectives, s’engagent à fortifier et diversifier les relations bilatérales, notamment : la coopération dans les domaines de l’économie, du commerce, des investissements, des finances et des établissements bancaires, de l’industrie de la défense, de l’agriculture, de la science et de la technique, de l’éducation, de l’information, du sport, du tourisme, de la santé et de tout autre domaine d’intérêt commun.

La signature de ce protocole d’accord marque une étape importante dans les relations entre le Tchad et le Gabon. Les deux ministres ont exprimé leur confiance quant à l’impact positif de cette coopération sur le développement économique et social des deux pays, ainsi que sur la consolidation de la paix et de la stabilité dans la région.

Ce nouveau partenariat entre le Tchad et le Gabon ouvre des perspectives prometteuses pour la coopération mutuellement bénéfique dans divers domaines. Il témoigne de la volonté commune des deux nations d’œuvrer ensemble pour un avenir prospère et harmonieux.

Ministère des Affaires Étrangères

Lac : Le Projet ”Actions pour un Pastoralisme Résilient” vole au secours des couches vulnérables

Mis en œuvre dans le cadre de la réponse de la FAO dans la province du Lac touchée par une insécurité alimentaire chronique et un taux de malnutrition parmi les plus élevés du Tchad, le Projet ”Actions pour un Pastoralisme Résilient face à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans la province du Lac Tchad” vole au secours des couches vulnérables.

L’objectif est de renforcer la sécurité alimentaire, nutritionnelle ainsi que la résilience des ménages d’éleveurs vulnérables dans la province du Lac Tchad.

Ce projet entend contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire dans cette province, en prônant les activités telles que le déstockage de bovins, fabrication et distribution des pierres à lécher, transformation de la viande de bovins en viande séchée, formation aux bonnes pratiques alimentaires et nutritionnelles et tant d’autres activités ciblées.

500 femmes éleveuses pour le déstockage, 400 femmes enceintes, 300 femmes allaitantes,133 enfants malnutris aigues modérés, 500 enfants de moins de 5 ans fréquentant le centre de santé dans le cadre de la prévention de la malnutrition, sont les principaux bénéficiaires.

Ce projet regroupe les départements de la Province du Lac à savoir Kaya, Fouli et Mamdi et est financé par la République française.

Tchad : la Suisse s’engage aux côtés du Tchad pour la gestion des réfugiés soudanais

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement d’Union Nationale, Saleh KEBZABO, a accordé, cet après-midi du 29 juin 2023, une audience à l’Ambassadeur de Suisse auprès de la République du Tchad avec résidence au Nigeria, S.E. Nicolas LANG, accompagné du directeur de la coopération Suisse au Tchad.

Au centre de l’entretien, la situation humanitaire qui prévaut à l’Est du Tchad avec l’afflux massif des réfugiés de la crise soudanaise. Pour le diplomate suisse, l’appel à l’aide du Tchad a été entendu et son pays est disposé à appuyer les efforts du gouvernement dans l’accueil et la gestion de ces réfugiés.

Outre la question humanitaire, les deux hommes ont longuement échangé sur la possibilité de booster le niveau de développement et de la formation professionnelle au Tchad. L’hôte de la primature se dit satisfait de l’accueil qui lui a été réservé et promet apporter, dans la mesure du possible, sa pierre de contribution au développement de la nation tchadienne.

Rappelons que cette audience fait suite à l’appel lancé le 24 juin dernier, par le Premier Ministre Saleh KEBZABO, à l’endroit des représentations diplomatiques et des partenaires du Tchad pour la mobilisation des fonds d’aide à l’accueil et la gestion du flux croissant des refugiés de la crise soudanaise au Tchad.

Primature du Tchad

Tchad : Une équipe de l’ADETIC rencontre des experts du PNUD

L’équipe de l’ADETIC a reçu ce jour jeudi 29 juin 2023 à son siège une équipe des experts du PNUD. Cette équipe est conduite par la Directrice régionale pour l’Afrique de l’ouest et du centre, Madame Nadine UMUTONI, accompagnée de l’expert en transformation digitale et numérique M. Dany WAZEN, ainsi que du Consultant national du PNUD auprès du gouvernement tchadien M.Begoto Miarom. 

Les échanges ont tourné autour de l’accompagnement du système des Nations Unies dans la réalisation du projet E-Gouvenement pour favoriser la transformation digitale de l’administration publique au Tchad.

L’équipe dirigeante de l’ADETIC a présenté son projet au groupe des experts du PNUD qui a approuvé séance tenante l’accompagnement pour la réalisation de ce projet.

Enfin, les deux parties ont terminé la rencontre en visitant le local technique qui représente le cœur des opérations en matière d’hébergement et de maintenance technique des sites crées par l’ADETIC.

Service ADETIC