Rapport de la CNDH: 8 commissaires tournent le dos à Mahamat Nour Ibedou

(Hamama Média) – Dans la matinée du samedi 25 février 2023, le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), Mahamat Nour Ibedou a présenté le rapport officiel des évènements du 20 octobre 2022 lors des manifestations. Très remontés, 8 conseillers désapprouvent ce rapport.

Dans un communiqué de presse émanant d’une Assemblée Générale, les Commissaires de la CNDH se disent avoir appris avec grande surprise et stupéfaction ”la prétendue” publication d’un Rapport d’enquête sur les manifestations du 20 octobre 2022 par le biais des chancelleries accréditées au Tchad, les ONG et les médias nationaux et internationaux.

«La surprise des Commissaires est d’aurant grande que Mahamat Nour IBEDOU, en tant que défenseur de droits humains se doit d’être respectueux des procédures mais aussi de ses collègues, » précise le communiqué.

À travers cette communication, les Commissaires tiennent à informer l’opinion publique nationale et internationuie qu’après compilation des données issues des cinq (05) missions de terrain conduites au Sud et N’Djaména, le projet du rapport a été soumis au président de la CNDH Mahamat Nour IBEDOU pour son adoption à rassemblée plénière.

Les conseillers rapportent que ce dernier a choisi de s’isoler avec quelques membres de son cabinet et des personnes inconnues et non assermentées pour manipuler ce projet de rapport sensé être débattu à fond par l’Assemblée Plénière pour concorder les données et recouper certaines sources avant son adoption sur procès verbal.

«Ce comportement méprisant est une violation flagrante des procédures fixées te Reglernent Interieur et ta loi 28/PR/018, portant organisation, attribution et fonctionnement de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, » déplorent les conseillers.

C’est dans ce contexte que les commissaires membres de la CNDH informent l’opinion nationale et internationale qu’ils ne se reconnaissent nullement dans ce rapport validé par la personne seule du Président Ibedou.