Tchad : la dédicace de la cathédrale “Notre Dame de la Paix” de N’Djaména sera célébrée le 29 avril

A travers un point de presse, fait ce lundi, 13 mars, l’archevêque métropolitain de N’Djaména, Mgr Edmond Djitangar Goetbé a annoncé la célébration de la dédicace de la cathédrale Notre Dame de la Paix en avril et a exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont contribué à sa réalisation.

C’est le 29 avril 2023 que la dédicace de la cathédrale “Notre Dame de la Paix” sera célébrée, en présence des Légats du pape, des autorités ecclésiastiques et politiques. Cette dédicace «est une cérémonie très solennelle par laquelle l’évêque consacre un édifice et le dédie au culte de Dieu, le soustrayant ainsi à tout usage profane…», explique Mgr Edmond Djitangar, dans sa déclaration à la presse.

Cela fait dix ans que les fidèles catholiques attendent patiemment cet événement. La restauration de “Notre Dame de la Paix” est enfin une réalité. «Désormais l’évêque retrouvera sa place dans une vraie cathédrale. Je suis désormais un pasteur comblé et je suis reconnaissant aux sacrifices et au prières des uns et des autres», déclare Edmond Djitangar.

Conscient des multiples efforts qui ont permis la restauration de cette cathédrale, le patron de l’église catholique à N’Djamena n’a pas manqué, dans sa déclaration à la presse de remercier tous les bienfaiteurs-donateurs de l’intérieur comme de l’extérieur, fidèles catholiques ou non, qui ont accompagné avec sympathie, patience et confiance la réalisation de ce chef-d’œuvre architectural inspiré par les cases en obus des Massas et Mousgoums.

Pour rappel, la cathédrale Notre-Dame de la Paix de N’Djamena a été consacrée en mars 1965, cinq ans après l’indépendance du Tchad. Elle s’est vue détruite le 21 avril 1980 au cours de la guerre civile tchadienne (1979-1982). Sa restauration a coûté plus de cinq milliards de francs CFA à l’Etat tchadien

Avec tchadinfos.com