Mayo-Kebbi Ouest : Trois personnes enlevées dans la Sous-préfecture de Lamé contre rançon

À travers un communiqué de presse l’Organisation d’Appui aux Initiatives de Développement (AID) porte à la connaissance de l’opinion publique que des commerçants habitant le village FAÏTAOBOUT dans le Canton Dari, Sous-préfecture de Lamé, Département de Mayo-Dallah, revenant du Cameroun sur des motos sont tombés dans les mailles d’une trentaine de malfrats tous armés des armes à feu et habillés en tenues militaires.

Le communiqué de préciser que Cinq personnes dont une femme seront enlevées avant que la femme et un homme d’une quarantaine d’années ne soient libérés quelques heures plus tard.

Selon le communiqué, les malfrats ont remis des numéros de téléphone aux deux personnes libérées pour un éventuel paiement avant de disparaître dans la nature avec les nommés VAÏSSOUM BLAA, KEDA MEUDANG et le fils de BANAO TAO ZOO renseigne le communiqué.

L’OAID interpelle à cet effet une fois de plus le Président de Transition de prendre personnellement en main la situation sécuritaire du Mayo-Kebbi Ouest, car pour elle la persistance de ce phénomène ressemble à une stratégie entretenue pour l’appauvrissement et l’aliénation des peuples du Mayo-Kebbi Ouest.

«Le Tchad ne peut pas déployer des moyens matériels et humains pour sécuriser les pays étrangers alors qu’une partie du territoire reste est hors du contrôle de l’Etat martele le communiqué, » conclut le communiqué.