Mandoul : Deux réseaux des Associations des Jeunes de la province à couteaux tirés

Depuis quelques temps à Bedjondo, departement du Mandoul Occidental, deux Réseaux des Associations des Jeunes du Mandoul(RAJM) et le Réseau des Associations des Jeunes du Mandoul Occidental (RAJMOC) entrent en conflit.

À peine géré par les autorités locales sans trouver un compromis adéquat, le Président du Réseau des Associations des Jeunes du Mandoul Occidental Monsieur Togue-allah Baïmi Frédéric avec les membres de son bureau réactivent le dossier.

Togue-allah Baïmi Frédéric dépose de nouveau une plainte contre le démembrement du Réseau des Associations des Jeunes du Mandoul pour usurpation et usage de faux documents de fonctionnement au nom de son association.

Selon les faits expliqués par le Président du RAJMOC, depuis un bout de temps, le RAJMOC exerçait en reseautage avec le RAJM.

Pour lui, le RAJM est politisé. C’est la raison pour laquelle selon lui, le RAJMOC s’est retiré pour fonder son propre réseau avec des textes de base différents, mais travaillant en son nom.

Le démembrement de RAJM du Mandoul occidental plaide auprès des plus hautes autorités de la province de leur venir au secours, lors d’une rencontre préparatoire de l’arrivé du président de transition.