Ennedi Est: Le MPS commémore le 33e anniversaire de la création du parti à Amdjarass

11 mars 1990, 11 mars 2023, 33 ans jour pour jour que le Mouvement Patriotique du Salut (MPS) a vu le jour à Bamina sous l’égide du feu maréchal Idriss Deby Itno.

C’est l’occasion ce 11 mars 2023 de commémorer ses 33 ans d’existence à Amdjarass, chef-lieu de la province de l’Ennedi Est.

La cérémonie a vu la présence du Secrétaire Général du MPS Dr Haroun Kabadi, des secrétaires généraux adjoints, des membres du bureau politique national, de plusieurs partis politiques de l’alliance et de plusieurs militants.

Pour le Président du comité d’organisation locale par ailleurs Maire de la ville d’Amdjarass Aboud Hachim Bouder, les Tchadiens doivent comprendre que le MPS est un parti de masse qui a restauré la paix et le salut au Tchad. Il indique que si aujourd’hui le Tchad demeure un îlot de paix dans la sous-région, c’est grâce au MPS qui a fait de la question de la paix sa principale préoccupation.

Quant au Président du comité d’organisation nationale Abdelkader Tidjani, cette cérémonie est une occasion pour les militants et sympathisants de mettre la lumière sur les efforts et sacrifices du MPS. Il rappelle par ailleurs que le 33e anniversaire du MPS vise aussi à rendre hommage à la ville d’Amdjarass qui a vu naître le Président fondateur feu maréchal Idriss Deby Itno.

Présent à la cérémonie, le représentant des Partis alliés Malloum Yoboide, a rappelé que les partis de l’alliance ont toujours été présents dans les bons et moments. C’est la raison pour laquelle ils ont toujours répondu présents, explique-t-il.

Dans son discours, le Secrétaire Général du MPS Dr Haroun Kabadi a précisé que le 11 mars est une grande date dans l’histoire du Tchad, cars c’est le pont de départ d’un combat héroïque jusqu’à la chute de la dictature le 1er decembre 1990.

Il a rendu hommage aux combattants de la liberté qui ont bravé tous les obstacles pour arriver à une victoire finale, pour le bien-être du peuple tchadien et a rendu hommage aux Baministes qui ne sont plus de ce monde.

C’est pourquoi il a martelé que s’il n’y avait pas eu Bamina, le Tchad serait encore lié dans la dictature et de la tyrannie. Il appelle les Tchadiens à aller de l’avant et de ne jamais reculer.

Il a appelé les militants à se mobiliser sans faille pour la réussite de ce combat avant d’annoncer la prochaine édition de la commémoration du 34e anniversaire qui aura lieu à N’Djaména le 11 mars 2023 prochain.