Chantier pont sur le fleuve Chari : le rythme n’est pas satisfaisant (Saleh Kebzabo)

Mardi 30 mai 2023, le premier ministre de transition Saleh Kebzabo, accompagné du Ministre des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement, Dr Idriss Saleh Bachar, ont visité le chantier de construction du deuxième Pont à double voies sur le fleuve Chari. 

D’une longueur de 320 mètres, ce long pont, reliera le 7ème et le 9ème arrondissement de la ville de N’Djaména.

Lancés depuis 2019, les travaux ont connu un grand retard dans le délai d’exécution, initialement prévu pour 18 mois.

Après avoir écouté les explications de l’entreprise en charge de l’exécution des travaux et du ministre des infrastructures et du désenclavement, le premier ministre n’a pas caché son mécontentement.

«C’est un rythme qui n’est pas satisfaisant, ni pour le gouvernement, ni pour les usagers qui sont nombreux et exigeants. 2019, jusqu’à nos jours, comme rendement, pour utiliser le terme du ministre, c’est pas très fort et tout ce qu’on peut vous demander, c’est de travailler d’arrache-pied, » a lancé le Premier Ministre.

À cet effet, un délai supplémentaire d’un an a été accordé à l’entreprise pour la restitution du pont, afin de faciliter la circulation aux usagers de cette voie.