Fait divers : À la veille de son mariage, son ex dénonce qu’elle a le VIH Sida

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Chaque jour à son histoire, a-t-on coutume de dire. Depuis plus d’un an de fiançailles, l’heure est à la concrétisation de l’union par le mariage. ”L’homme propose, Dieu dispose.”

À Sarh, chef-lieu de la province du Moyen Chari, à quelques heures de la fête de l’union d’un couple, les choses se gâtent à la dernière minute. Un homme qui avait une relation avec la future mariée, ne laisse inaperçu le statut sérologique de cette dernière, pour sauver la vie de l’homme.

Très remonté contre cette dernière, par les conditions dans lesquelles elle l’a quittée, Arsène prena son courage pour alerter le futur marié du danger qu’il encourait.

Vendredi 17 février vers 10h, pendant que toutes les familles étaient à pied d’œuvre dans les préparatifs de la fête, le futur marié reçoit un message d’un numéro anonyme : «mon frère, on ne se connait pas très bien. Mais je t’envoie ce message en tant que frère. Je sais que c’est dur, mais prend cette information comme telle et c’est vrai. Ta future épouse a le VIH SIDA.»

Le futur marié, appelle son ami confident et lui montre ce message.

Les deux s’accordent à tirer les choses au clair avant le jour fatidique. Le jeune homme conduit sa future femme à l’hôpital pour les tests et découvre qu’elle a effectivement le VIH Sida. Le résultat est gardé secret depuis ce jour entre le futur couple, puisqu’il ne l’a pas encore connue.

Depuis vendredi 17 février, le futur marié a officiellement annulé la cérémonie pour des raisons techniques et financiers, sans expliquer réellement les principales raisons.

Cherchant à contacter le numéro anonyme ayant livré l’information, il est injoignable jusqu’à nos jours.

Depuis ce jour, aucune avancée dans les préparatifs. Mariage annulé ou pas ? La suite nous dira.

Correspondance particulière à Sarh