Tchad : AGIC annonce le lancement du tournoi de l’excellence “Maréchal Idriss Deby Itno”

Le Directeur des Relations Publiques et de la Communication de Africa Gulf International Corporation (AGIC) HENGOUP Serge Didier a fait un point de presse ce mercredi 24 avril 2024 au Centre d’Etudes et de Formation au Développement (CEFOD) annonçant le lancement officiel du Tournoi de l’Excellence dénommé “Maréchal Idriss Deby Itno”, prévu du 08 au 25 mai 2024.

Selon lui, l’objectif de ce tournoi est de stimuler et de favoriser la pratique du sport en milieu scolaire en Afrique.
Le trophée de ce tournoi sera dédié à la mémoire du Maréchal Idriss Deby Itno. Ledit tournoi est organisé par le Club Jeun’Action pour la Sensibilisation et le Développement (CJASD) avec le soutien des mouvements locaux panafricains sous la supervision de AGIC. La compétition opposera les établissements scolaires du continent africain.

Le tirage au sort a eu lieu après les allocutions. Les établissements concernés par le tournoi sont notamment : le Lycée Molière, lycée Alpha 3, lycée Sion, lycée Franco, lycée Zenith, lycée Succès, lycée Royal, lycée Soleil Levant, lycée de la Paix, lycée Champion, lycée Don Bosco et le lycée Saint Yves de la Croix. La répartition par poule a été faite lors de ce tirage en présence des partenaires et des responsables des établissements.

Le début du tournoi est prévu pour le mercredi 08 mai 2024 au centre Don Bosco et la finale du tournoi se jouera le 25 mai 2024 date anniversaire de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) créée en mai 1963.

A l’issue des différentes compétitions nationales, une finale continentale est prévue au mois de décembre 2024 dans un pays du continent. Hormis les matchs de football, des jeux concours opposant les établissements scolaires affiliés seront organisés autour des thématiques qui inviteront la jeunesse à faire davantage connaissance avec l’histoire de l’Afrique et encourager l’esprit d’union, d’unité, de tolérance, de fraternité universelle, le vivre ensemble et la paix, le idéaux de l’Union Africaine que le Maréchal Idriss Deby Itno faisait la promotion.

Après une brève joie, les SAO ont du mal à regagner le pays

Après leur glorieuse victoire à l’Ile Maurice, les Sao rencontrent d’immenses difficultés pour regagner le pays. 

Selon certaines indiscrétions, Ninga Casimir et ses coéquipiers auraient voyagé par bateau jusqu’à Kigali d’où ils auraient pris un vol pour Bangui.

De la capitale centrafricaine, ils ont échoué à Douala au Cameroun où ils feraient face à un blocus au point où leur seul espoir en ce moment serait l’envoi d’un avion militaire de type Transal pour les récupérer pour N’Djamena, a rapporté le Journal le Pays.

Can 2025 : Les SAO obligés de gagner pour convaincre les Supporters Tchadiens

Dans le cadre des préliminaires de la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2025) au Maroc, ce mardi 26 mars 2024, les SAO du Tchad rencontrent l’île Maurice en Côte d’or.

En aller, au stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé au Cameroun, les SAO s’étaient imposés sur un score de 1 but à 0.

Ce mardi 26 mars, les SAO sont en face d’une obligation de résultat pour convaincre les Supporters Tchadiens.

Can 2025 : Les SAO face face à une obligation de résultat pour convaincre les Supporters Tchadiens

Dans le cadre des préliminaires de la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2025) au Maroc, ce mardi 26 mars 2024, les SAO du Tchad rencontrent l’île Maurice en Côte d’or.

En aller, au stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé au Cameroun, les SAO s’étaient imposés sur un score de 1 but à 0.

Ce mardi 26 mars, les SAO sont en face d’une obligation de résultat pour convaincre les Supporters Tchadiens.

Can 2025 : Les SAO face à leur destin face à l’île Maurice

Dans le cadre des préliminaires de la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2025) au Maroc, ce vendredi 22 mars 2024, les SAO du Tchad rencontrent l’île Maurice au stade Ahmadou Ahidjo à Yaoundé au Cameroun.

Le match aller se jouera ce 22 mars 2024 et le retour le 26 du même mois en Côte d’or en Île Maurice.

Longtemps découragés par l’équipe nationale les Tchadiens redonnent pour une énième fois confiance à ces derniers.

«Cette fois-ci nous pensons que les SAO ne nous décourageront pas. Nous sommes tous derrière eux. Par ce que le coach a donné sa parole, » explique un supporter.

Les SAO, rappelons-le ont le soutien de toute la population tchadienne ce vendredi. Ils sont face à leur destin. Pour espérer une qualification, un effort doit être doublé afin de relever le défi.

Sport : La FTFA est très remontée contre le sélectionneur des SAO

Dans un communiqué, le service de communication de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA) informe le public sportif tchadien, qu’en raison de l’absence d’un agent de communication de la FTFA dans la délégation sportive des Sao, aucune communication ne sera faite sur sa page officielle. 

C’est dans le cadre du tour préliminaire de la CAN TotalEnergie Maroc 2025.

«Le service constate avec regret que le sélectionneur avec la bénédiction du Ministère de la Jeunesse et Sports, a coopté lui- même sans consulter l’équipe technique de la FTFA, un groupe d’amis non employés à la FTFA pour accompagner l’équipe nationale, » déplore le communiqué.

Le service de communication de la FTFA décline toute responsabilité pour les manquements qui seront constatés pendant ce temps.

Tchad : Le ministère des Sports dans une interférence nuisible dans le football tchadien

Depuis plusieurs années, le football tchadien lutte contre vents et marées pour se maintenir à flot. Entre le manque d’infrastructures, les difficultés financières et les performances en dents de scie de l’équipe nationale, le chemin vers le succès semble semé d’embûches.

Mais aujourd’hui, une nouvelle menace plane sur le football tchadien : le ministère de la Jeunesse et des Sports et son ingérence dans l’organisation de l’Assemblée générale élective de la nouvelle équipe qui devrait diriger la Fédération tchadienne de football association (FTFA).

Dans une série de révélations troublantes, des documents récemment divulgués mettent en lumière l’ingérence flagrante du ministère dans les affaires internes de la Fédération Tchadienne de Football Association (FTFA). Ces documents révèlent une série de tentatives de manipulation et d’imposition de la part du ministère, mettant ainsi en péril l’indépendance et l’intégrité du football tchadien.

Au cœur de cette controverse se trouve le processus électoral de la FTFA. Alors que la FIFA et la CAF supervisent les élections pour garantir leur transparence et leur équité, le ministère des Sports tente de s’arroger un contrôle démesuré sur le processus. En intervenant pour imposer un système à la tête de la FTFA, le ministère montre un manque flagrant de respect pour les normes internationales et compromet gravement la crédibilité de notre football.

Cette interférence n’est pas seulement dommageable pour la FTFA, mais elle nuit également à l’ensemble du football tchadien. En sapant la confiance des acteurs clés du football, en semant la division et en compromettant la stabilité de notre sport national, le ministère des Sports s’est placé du mauvais côté de l’histoire. Pire encore, cette attitude irresponsable ne fait qu’aggraver une situation déjà précaire. Alors que le football tchadien a désespérément besoin d’un leadership fort et visionnaire pour surmonter ses défis, le ministère des Sports se comporte de manière égoïste et opportuniste, mettant ainsi en danger l’avenir de notre sport bien-aimé.

Il est temps que le ministère des Sports rende des comptes et assume la responsabilité de ses actions. Il est temps qu’il cesse ses tentatives de manipulation et de contrôle et qu’il permette aux instances sportives de fonctionner de manière indépendante et transparente. Le football tchadien mérite mieux que cela. Il est temps que le ministère des Sports se mette véritablement au service du football tchadien, au lieu de l’entraver par ses ambitions politiques mesquines.

Sport : Plusieurs Tchadiens souhaitent voir Tahir Zakaria Gardia, comme entraîneur des SAO

Tahir Zakaria, avec plus d’une vingtaine d’années d’expérience et des titres nationaux et internationaux, reste le meilleur entraîneur du championnat national avec zéro défaite et zéro but encaissé.

Il a remporté le championnat national avec As PSI qu’il est actuellement le leader du championnat de la ligue provinciale de football de N’Djamena en totalisant 10 matchs, 8 victoires, une défaite et un match nul.

Son équipe est l’une des rares qui propose du beau jeu au public et c’est depuis quatre ans.

Plusieurs Tchadiens estiment qu’il est le profil idéal et souhaitent le voir être nommé comme entraîneur des SAO pour la première qualification du Tchad à la prochaine CAN 2025 au Maroc.

Sport : Le Tchad sollicite l’expertise de la Côte d’Ivoire pour le développement de son football 

Le Tchad sollicite l’expertise de la Côte d’Ivoire pour le développement du football tchadien et la mise en place d’une Fédération de football forte, a indiqué le 05 février 2024 à Abidjan, le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Bravo Ouaidou, au terme d’une audience que lui a accordée le Premier Ministre Robert Beugré Mambé.

« Nous sommes porteurs d’un message du Premier Ministre Succès Masra à son homologue ivoirien Robert Beugré Mambé, pour solliciter l’expertise de la Côte d’Ivoire à la mise en place de notre fédération de football. Un domaine dans lequel le Tchad éprouve quelques difficultés », a déclaré Bravo Ouaidou.

Selon lui, le Tchad résoudra ce problème avec l’expérience de la Côte d’Ivoire pour installer une instance de football forte, et ce, avec l’aide de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Le Ministre délégué chargé des Sports et du Cadre de Vie, Adjé Silas Metch a pris part à cette audience.

Primature Côte d’Ivoire

Bongor : Lancement du championnat national de pétanque 

Il s’est ouvert ce samedi 30 décembre matin, au jardin de la commune de Bongor, le championnat national de pétanque. 

C’était en présence du Directeur de cabinet représentant du gouverneur de la province de Mayo-Kebbi Est, le délégué de la jeunesse, le point focal de l’ONAJES et les différents présidents des ligues.

Ils sont au total 8 équipes à savoir : la commune de N’Djaména, le Logone occidentale, le Mandoul, le Moyen Chari, le Mayo-Kebbi Ouest, le Mayo-Kebbi Est, le logone oriental et le département de la Kabia à prendre part à cette grande messe sportive nationale.