Tchad : l’OAID s’oppose à la privatisation de la SONACIM

L’Organisation d’Appui aux Initiatives de Développement (OAID), à travers un communiqué, porte à la connaissance de l’opinion publique qu’en date du 11 février 2023, les organisations de la société civile du Mayo-Kebbi Ouest (Organisation des jeunes pour I ‘animation et le développement, la plate-forme de suivi des activités minières au MKO, Association des jeunes de la sous-préfecture de Lamé et I’Organisation d’appui aux initiatives de développement) avaient sollicité de rencontrer le Premier Ministre de Transition.

Le souhait de rencontre se tournait autour d’éclaircissements sur le processus de privatisation de la SONACIM.

Sur instruction du Premier ministre, les leaders de ces organisations étaient reçus le 21 février 2023 par la Ministre de l’industrie et du commerce, Madame Walendoum Robertine au sein dudit Ministère, révèle le communiqué.

«Sans ambages, la Ministre a qualifié les leaders de ces organisations à des gens manipulés par des politiciens pour faire échouer le processus de privatisation de la SONACIM. Elle a ensuite rappelé la détermination du Gouvernement de Kebzabo de faire aboutir le processus de privatisation, quelque soient les oppositions de la population tchadienne. De tels agissements laissent apparaître clairement qu’il y a des intérêts égoïstes derrière cette privatisation, » explicite le communiqué.

Par ce communiqué, l’OAID rappelle à Madame la Ministre que les membres des organisations de la société civile du Mayo-Kebbi Ouest agissent au nom des populations, victimes des effets de I’implantation de I’usine dans leur terroir et ce, conformément au mandat délivré par les chefs traditionnels en octobre 2015.

Pour finir, l’OAID demande aux populations du Mayo-Kebbi Ouest de rester mobilisées pour des actions de grandes envergures dans les jours à venir.