Tchad: Deux avocats inscrits sur la liste des Conseils des requérants indigents à la Cour africaine de droits de l’homme et des peuples

A la suite de sa 67e session ordinaire, tenue du 7 novembre au 2 décembre 2022, la Cour africaine de droits de l’homme et des peuples vient d’inscrire deux avocats tchadiens, Me Dionro Laguerre Djerandi et Me Frédéric Nanadjigué, sur la liste des Conseils des requérants indigents. Une première pour le Tchad.

Pour être inscrit sur la liste de ces conseils des requérants indigents, les candidats doivent justifier des expériences et compétences avérées, notamment être avocat inscrit sur le tableau d’un Barreau d’un Etat membre, avoir au moins six (6) années d’expérience en droit pénal, droit international humanitaire, justifié des aptitudes linguistiques, et surtout avoir déjà plaidé des dossiers en matière des Droits de l’Homme devant une juridiction régionale ou internationale, etc.

Remplissant toutes ces exigences de la Cour africaine des droits de l’Homme et du Peuple, le Bâtonnier, président de l’Ordre national des avocats du Tchad, Me Djerandi Laguerre Dionro et son confrère Me Frédéric Nanadjingué, président de l’Union des jeunes avocats du Tchad et président en exercice du Réseau des unions et associations des jeunes avocats d’Afrique centrale, deviennent les premiers Tchadiens à être inscrits sur cette liste de ladite Cour.

Le Pays