Tandjile : Fidel Koumadoul, ce jeune de 26 ans qui transforme les déchets organiques et plastiques en gaz vert et carburant

Des déchets organiques et plastiques, ces matières font l’objet d’une transformation en gaz vert et carburant par un jeune étudiant en deuxième année de chimie à l’université de Maroua au Cameroun.

Ne pouvant poursuivre ses études supérieures faute des moyens, ce dernier malheureusement traine les pas dans son Beré natal dans le département de la Tandjilé centre, province de la Tandjilé.

KOUMADOUL FIDEL est ce jeune homme de 26 ans qui a dû cesser les études supérieures faute des moyens depuis 2020. Tout de même il n’a jamais cessé d’innover. Ceci en utilisant le peu de connaissances acquises dans le domaine de la chimie. Résultat : avec des moyens dérisoire, il produit de gaz vert pour la cuisson des aliments mais aussi du gasoil et de l’essence même si c’est pas encore raffiné.

Prouesse qu’il a accepté de faire une petite démonstration devant les différents chefs de service déconcentré de l’Etat du département de la Tandjilé centre ce vendredi 10 février 2023.

C’était dans les locaux dudit département. Pour KOUMADOUL FIDÈLE, «cette démonstration a pour but de prouver que malgré les études interrompues, il peut encore faire quelque chose » car dit-il, « si j’arrive à obtenir un accompagnement, le gaz de cuisson des déchets Bio dégradables ou non Bio dégradables sera disponible dans la province de la Tandjilé et pourquoi pas le Tchad tout entier ».

«Cela va contribuer de façon efficace à la Préservation et la sauvegarde de la flore » a-t-il conclu.

Ne trouvant presque pas les mots justes pour qualifier ce garçon pétri de talant, MAHAMAT ADOUM AGUID chef du département de la Tandjilé centre, présent aussi à cette séance de démonstration a encouragé les enfants de son département à aimer l’école.

Par contre à celui qui vient de se démarquer des autres de ne pas se décourager, car Dieu mettra forcement quelqu’un qui l’aidera à réaliser son rêve son chemin.

«Nous devons valoriser cette initiative, car cela fait la fierté de tous les tchadiens, c’est vraiment un génie »  a déclaré MAHAMAT ADOUM AGUID, préfet du département de la Tandjilé centre.

Aimons-nous vivant le dit un adage populaire. Alors que des actions caritatives à l’encontre de ce jeune homme se multiplient non seulement pour qu’il puisse achever ses études supérieurs mais aussi de lui permettre de réaliser ses rêves.