Niger, Mali, Burkina, Tchad et Togo mènent des exercices militaires conjoints

Les armées du Niger, du Mali, du Burkina, qui forment l’Alliance des États du Sahel, ainsi que celles du Tchad et du Togo sont en train de réaliser des exercices militaires conjoints. Une première. 

Leurs soldats s’entraînent depuis le 20 mai dans l’ouest du Niger, près du Mali, afin, officiellement, de renforcer les capacités opérationnelles et la résilience de leurs forces armées.

Pour le ministère nigérien de la Défense, l’exercice se veut d’envergure nationale et comprend des manœuvres tactiques conjointes, des simulations d’opérations spéciales et des actions de coopération civilo-militaire visant à renforcer les liens entre les soldats et les populations locales.

En rassemblant cinq armées de la sous-région, il s’agit aussi officiellement de renforcer l’interopérabilité et la coopération entre les forces des pays participants, surtout ceux de l’Alliance des États du Sahel créée en septembre dernier, indique Niamey. L’exercice doit s’achever le 3 juin prochain.

Avec RFI