Tchad : Wakit Tamma s’inquiète des négociations de paix prévues à Rome

Dans un communiqué de presse, la Coordination des Actions Citoyennes Wakit Tamma s’inquiète de négociations de paix à Rome prévue entre le pouvoir et des groupes politico-militaires non signataires de l’accord de Doha.

Pour Wakit Tamma, cette rencontre exclut certains acteurs clés, comme l’opposition militaire et la société civile, et risque de manipuler les consciences et lance par ailleurs un appel aux groupes politico-militaires à ne pas y adhérer.

À travers ce communiqué de Max Loalngar, Wakit Tamma exprime ses grandes inquiétudes quant à la répétition des assises de Doha, avec un caractère d’exclusion et de manipulation des consciences et indique que toute recherche de paix qui n’inclurait pas les représentants du peuple est vouée à l’échec.

Wakit Tamma lance ainsi un appel au gouvernement, aux militaires au pouvoir et les représentants de la Communauté internationale à mettre davantage d’efforts et de ressources à garantir une paix durable consensuellement définie par les tchadiennes et les tchadiens.