Beac: L’utilisation des nouvelles gammes de billets créé la confusion entre les commerçants et leurs clients

Depuis la mise en circulation des nouvelles gammes de billets de Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) ce 15 décembre 2022 dans l’ensemble de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), la confusion de cesse de régner entre les commerçants et leurs clients.

L’utilisation de cette nouvelle gamme de billets dans ses débuts n’est pas encore chose aisée pour échanges entre la population et les commerçants, dont ces derniers estiment qu’ils ne sont pas valables.

Selon les experts et cadres de la CEMAC, cette nouvelle gamme de billets ne change rien dans les échanges et précisent qu’elles sont plus modernes et compatibles pour les échanges sous-régionaux.

«Plus compacts, plus modernes et mieux sécurisés, ces nouveaux billets consacrent le principe d’homogénéité des signes monétaires et l’intégration sous-régionale au recto et toutes les dénominations, et valorise, à travers ses iconographies au verso et toutes les dénominations, tous les vecteurs de l’émergence de la CEMAC, ainsi que les thématiques sociétales de l’heure, » explique Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la BEAC.

Rappelons que cette mise en circulation est conforme à la décision prise le 7 novembre dernier à Douala par le comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC).