Tchad : Le Parti Réformiste (PR) fait sa rentrée politique à Moundou

Créé le 28 août 2017, le Parti Réformiste (PR) a fait sa rentrée politique ce 21 janvier 2023 à Moundou, chef-lieu de la province du Logone Occidental.

Devant un bain de foule des militants, le président national du parti réformiste Yacine Abdaraman Sakine a tout d’abord indiqué que le choix du Parti pour la tenue de cette cérémonie dans la ville de Moundou témoigne qu’il l’aime et la respectons.

C’est pour la première fois que le P.R organise une activité d’une telle envergure à Moundou, où les hommes, les femmes, les jeunes, les vieux, les éleveurs, les agriculteurs, les étudiants et les élèves du Logone Occidental ont le droit de connaitre le PR et ses visions.

Selon Yacine Abdaraman Sakine, s’adressant à ses militants, l’objectif du parti consiste à rassembler tous les Tchadiens dans leur riche diversité, sans distinction d’origine, de sexe ou de religion, en vue de bâtir une nation moderne, libre et démocratique, résolument engagée dans une dynamique qui permet de répondre aux aspirations fondamentales des concitoyens pour une société de liberté dans la paix, de progrès dans le travail, de justice et de solidarité.

Pour le Président, le PR fait de l’engagement politique pour la préservation de l’unité nationale, la lutte contre le tribalisme, l’ethnisme, le népotisme, le respect de pluralisme culturel et de bilinguisme officiel.

«En tant que Réformistes, nous avons une responsabilité immense, celle de devoir le plus rapidement possible relever le défi. Autrement dit, nous devons travailler jour et nuit pour sensibiliser nos concitoyens pour qu’ils rejettent toute forme de violence, de haine, de tribalisme, de discrimination et de népotisme, et qu’ils régulent leurs différends pacifiquement, c’est-à-dire à travers le dialogue et non à travers les armes, » clame-t-il.

Yacine n’a pas cessé de recueillir les doléances et les sollicitations de la population et n’a pas cessé de rassurer la population.

«Mais de part les constats et les témoignages que nous recueillons quotidiennement par rapport à l’eau, l’électricité, l’éducation des enfants dans la ville comme dans la campagne, le transport public des citoyens et surtout les infrastructures digitales de la nouvelle technologie et de la communication restent alarmant et préoccupe le Parti Réformiste (P.R). Parmi ces denrées rares, nous savons parfaitement que sans énergie, il ne peut y avoir un véritable développement. Il ne peut non plus avoir des industries permettant la transformation de nos matières premières. Bref, il ne peut y avoir une économie moderne et concurrentielle sur le plan international, » a-t-il déclaré.

C’est dans ce contexte qu’il a profité de cette occasion demander incessamment au nom du P.R, les autorités de la transition de mettre l’accent sur l’énergie dans toutes les villes du Tchad et dans la ville de Moundou en particulier.

«C’est à ce prix que notre parti devient un parti rassembleur, un parti qui est capable de moderniser le Tchad, un parti qui s’adresse à vous tous, Tchadiennes et Tchadiens de toutes les générations, de toutes les provinces et de toutes les religions, » a-t-il martelé.

Pour finir, Yacine Abdaraman Sakine a invité la population de Moundou à adhérer massivement au projet de société du PR, afin que tous participent à la réforme du pays pour une vie meilleure que celle d’aujourd’hui.